Vous êtes ici :

Accueil Accueil Actualités Culture 8e Midsummer Festival du 24 juin au 15 juillet au Château...

8e Midsummer Festival du 24 juin au 15 juillet au Château d'Hardelot

Publié le 21 juin 2017

Laissez vous transporter et profiter, pendant quatre semaines, d'une formule qui se renouvelle en mixant les esthétiques et les références, en assemblant musique, chant, conte, théâtre, opéra et danse pour nous cueillir au plus profond de nous-mêmes, nous interpeler un peu, nous ravir passionnément et nous émouvoir beaucoup !

Midsummer
  • En ouverture le 24 juin, l’Ensemble XVIII-21 Le Baroque nomade donne d’emblée le « la » : baroque, ottomane, tribale, la musique se mêle au lyrique et aux danses primitives pour nous faire vivre un Éloge de la folie aux confins de la transe et l’extase.
  • Avec des tabourets, dans le mouvement d’un modeste ballet, avec Mon cœur pour un sonnet, le 25 juin, Aurélie Barré et Sebastien Amblard, nous emportent dans leurs élans, les mots de Shakespeare sonnent juste, simplement là, pour nous apaiser.
  • Pure folie baroque le 29 juin ; par amour pour Eurydice (et pour la musique de Purcell et Charpentier !) nous partageons La descente d’Orphée aux enfers avec l’Ensemble Correspondances sous la direction de Sébastien Daucé.
  •  Transport de l’âme et passion romantique sont au rendez-vous le 30 juin avec Ashley Wass et Maxim Rysanov pour Harold en Italie et La symphonie Fantastique.
  •  Avis de Tempête ! le 1er juillet : quand, à la barre du Théâtre National de Nice – CDN Côte d’azur, Irina Brook aborde le gros grain, l’œuvre shakespearienne prend des accents de douce folie italienne...
  •  Amour toujours, avec Mary Carewe, accompagnée par Philip Mayers, pour un Cabaret songs qui, de Benjamin Britten à John Lennon et Paul Mac Cartney, chante tous les amoureux de Londres à Paris (le 2 juillet).
  •  De son Anjou natal en passant par Les folles journées de Nantes, nommé aux Victoires de la musique classique 2017 dans la catégorie Révélation « soliste instrumental », Justin Taylor nous emporte au son du clavecin dans un tourbillon baroque ; coup de cœur assuré pour un futur monstre sacré à l’occasion du récital Chromatismes le 4 juillet !
  •  Amour des chaussures et du jardinage, amour tout court, sans prise de tête… avec Talking heads II de la compagnie Le Château de Fable le 7 juillet. Vous reprendrez bien un peu du dialogue de deux monologues féminins d’Alan Bennett ? Taste a slice of typically English life!
  •  Puisant de ses racines celtes aux sources de la mythologie galloise, le Mabinogion, autrement dit les quatre branches du Mabinogi, réunit le Quatuor Béla et Elise Caron pour nous conter un mélodrame proche de la fantasy. Un récit magique et singulier à découvrir samedi 8 juillet.
  •  De la folie à la monstruosité il n’y a qu’un pas que les enfants (dès 4 ans) nous aident à franchir allègrement avec We are The Monsters sur une idée originale de Colette Sadler le 9 juillet ; idéal pour nous libérer de nos peurs et nous apprendre le lâcher prise...
  •  Enclins à tomber amoureux au soir des 14 et 15 juillet, nous ne pouvions pas ne pas l’être une nouvelle fois en clôture de ce Midsummer avec la dernière création de l’Ensemble Contraste et The Company Deracinemoa. Dans une astucieuse mise en abîme, ce Roméo & Juliette version opera mix Bernstein/Shakespeare ne manquera pas de semer un peu de fantaisie dans la folie du monde et fleurir avec beaucoup d’amour les balcons de nos préjugés!

Retrouvez toutes les informations du festival : http://www.chateau-hardelot.fr/Actualites/8e-Midsummer-Festival
Accédez à la billetterie en ligne du département : http://www.digitick.com/du-24-06-au-15-07-2017-condette-the-midsummer-festival-concert-css5-pasdecalais-pg1-rg15099.html