Vous êtes ici :

Accueil Accueil Actualités Éducation Le Département aux petits soins pour les élèves en situat...

Le site est en cours de maintenance.

Le Département aux petits soins pour les élèves en situation de handicap

Publié le 29 août 2018

Un enseignement adapté pour les élèves en situation de handicap

Depuis 2010 les élèves présentant des troubles des fonctions auditives, cognitives ou mentales, motrices ou des troubles envahissants du développement ou spécifiques du langage et des apprentissages sont accueillis dans des unités localisées pour l’inclusion scolaire  (ULIS).

En 2017-2018, 553 élèves fréquentaient les ULIS présentes dans 46 collèges du Pas-de-Calais. Deux nouvelles unités viennent d’ouvrir à l’occasion de cette rentrée aux collèges Roger-Salengro de Saint-Martin-Boulogne et Henri-Wallon de Divion (troubles des fonctions cognitives ou mentales). 

L’Ulis accueille une dizaine d’élèves au maximum, présentant le même handicap ou les mêmes troubles, avec une organisation pédagogique adaptée à leurs besoins spécifiques basée sur le projet personnalisé de scolarisation de l’élève. Il comporte un volet dénommé projet personnel d’orientation.

Dans chaque Ulis, un enseignant spécialisé est chargé d’organiser les activités éducatives et pédagogiques et assure la coordination du dispositif en lien avec l’équipe de suivi de scolarisation. 
Le collégien scolarisé en Ulis suit les cours dispensés au niveau de scolarité (de la 6ième à la 3ième) mentionné dans son projet personnalisé de scolarisation. Il bénéficie également d’un enseignement adapté dispensé en petits groupes par l’enseignant spécialisé, coordonnateur du dispositif.

L’admission en Ulis nécessite l’avis favorable de la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées. Cette commission dépend de la maison départementale des personnes handicapées.

La politique départementale consiste à doter, dès la création de l’Ulis, le collège d’une valise composée de 16 tablettes d’une valeur moyenne de 10 000 euros, sans prendre en compte les handicaps des collégiens. Un mobilier peut également compléter cette création, à la demande du collège.

Une politique active de mise en accessibilité des collèges

Le Département dispose d’un Agenda d’Accessibilité Programmée. La mise en conformité des établissements a été programmée sur neuf ans (2016-2024) décomposée en trois périodes de trois ans.

Au programme, création de :

  • ascenseurs
  • rampes
  • dispositifs facilitant tous types de handicap de façon progressive permettant ainsi à chaque collégien souffrant d’un handicap de bénéficier d’un collège accessible à proximité

Le budget prévisionnel sur neuf ans s’élève à 65,9 millions d’euros. La première période (2016-2018), a permis de lancer 49 opérations, pour lesquelles 15 collèges sont d’ores et déjà conformes.