Vous êtes ici :

Accueil Accueil Actualités Solidarité et santé Donner son sang, un acte généreux et précieux

Le site est en cours de maintenance.

Donner son sang, un acte généreux et précieux

Publié le 3 août 2017

L’été est une période délicate pour le don du sang. « Les besoins sont bien là mais de nombreux donneurs sont en vacances… C’est particulièrement tendu. » Les beaux jours sont l’occasion d’inciter de nouveaux donneurs !

Le Nord et le Pas-de-Calais sont réputés « grands donneurs de sang » avec un fort « indice de générosité » dans de petites communes (11 % à Roquetoire par exemple). En 2016 dans le Pas-de-Calais, 957 collectes de sang ont été effectuées pour 69 699 candidats au don. Ces collectes, très encadrées par l’EFS avec transport dans des bacs scellés et dans des véhicules climatisés vers la plateforme technique de Lille, ont permis de recueillir 54 791 poches de sang total, 7 458 poches de plasma, 1 870 poches de plaquettes. Durant cet été 2017, 50 collectes sont prévues en juillet, 46 en août.

45 minutes...

Prendre 45 minutes de son temps pour que des malades retrouvent la santé et vivent encore de longues années. Un don du sang se déroule en quatre étapes. L’inscription et le remplissage d’un questionnaire précèdent l’entretien avec un médecin, attentif aux contre-indications parfois temporaires. On peut donner son sang dès 18 ans et jusqu’à la veille du 71e anniversaire. Un homme peut donner six fois par an, une femme quatre fois, il faut au moins huit semaines entre chaque don. Le prélèvement, avec matériel stérile et à usage unique, constitue la 3e étape : dix minutes pour obtenir entre 450 et 480 millilitres de sang. La quatrième étape est celle du repos et du « réconfort » avec une collation. Le don du sang ce n’est pas triste, c’est souvent convivial ! Les amicales de donneurs veillent à entretenir cette convivialité et à renouveler le monde des donneurs.

Le plasma aussi 45 minutes...

En France, le don de sang ne concerne que 4 % de la population en âge de donner. 4 % seulement ! Alors il faut communiquer, renforcer le taux de fidélisation, environ 50 % des donneurs ne donnant qu’une fois leur sang. Il faut rappeler à quoi ça sert. « Pour une seule opération, il faut parfois l’équivalent d’une collecte... après un accident de scooter par exemple, on peut avoir besoin de quinze poches ! » confie Sylvie Desprets, chargée de développement et de la promotion du don à l’EFS Nord de France.

• Informations :

Le site fixe de Dainville, rue du 19-Mars, est ouvert le lundi, le mardi, le mercredi et le vendredi de 8 h à 16 h ; le jeudi de 11 h à 19 h le samedi de 8 h à 13 h.

Le site fixe de Lens, 110 avenue Emile-Zola, est ouvert le lundi, le jeudi et le vendredi de 9 h à 14 h ; le 2e samedi du mois de 9 h à 13 h.