Vous êtes ici :

Accueil Accueil Développement Transports Mobilité Une accessibilité sur tous les territoires

Le site est en cours de maintenance.

Une accessibilité sur tous les territoires

Un réseau routier renforcé

Renforcer le réseau routier départemental est un moyen de répondre aux besoins d’accessibilité et de développement des territoires.
Pour ce faire, le Département favorise la mobilité des usagers en mettant plusieurs opérations en place comme :

  • développer le confort sur la route en renforçant la lisibilité des itinéraires routiers, en améliorant la signalétique et le traitement paysager des routes
  • veiller à la continuité des déplacements et à une accessibilité minimum en période de crise (intempéries, accidents, perturbations).

L’accessibilité aux emplois et aux services

Améliorer l’accessibilité, c’est limiter les déplacements des populations en rapprochant les services publics des habitants, dans les milieux ruraux notamment.
Promouvoir les projets locaux est également un moyen de rapprocher les services des usagers.

Le Pass culture

Le Département souhaite également rendre accessible les équipements structurels de loisirs et de culture, via le Pass culture qui devrait inciter les jeunes à fréquenter les espaces culturels, sportifs et touristiques, en proposant le transport et des entrées aux sites et événement.

L’association Lien Plus sur Montreuil

Destiné aux habitants des 7 Vallées regroupant les 4 Communautés de communes (Fruges, Hesdinois, Val de Canche et d'Authie, Canche Ternoise), l’association Lien Plus intervient pour permettre de rejoindre les lieux de formation et d'emploi.
En l’absence de transport public, les interventions de l’association Lien Plus visent à maintenir et consolider l’existence de services de transport et l’aide à la mobilité pour les habitants des territoires ruraux du Montreuillois, aux revenus faibles, sans moyen de locomotion disponible, pour permettre un accès minimum aux lieux et services de première nécessité (emploi, formation, santé, maintien des relations familiales, démarches administratives).
Cette structure a reçu le soutien du Département dans le cadre du contrat territorial de développement durable signé avec la Communauté de Communes du canton de Fruges, ainsi que celles de l’Hesdinois, du Val de Canche et d’Authie, et du Montreuillois.

Pour en savoir plus : Lien Plus location de cyclomoteurs.

La mobilité dans les territoires ruraux et périurbains

De nombreuses communes rurales et périurbaines du Pas-de-Calais ne disposent d’aucun service de transport public, à l’exception du transport scolaire organisé par le Département.
Pour que les habitants de ces communes puissent se déplacer autrement qu’en voiture, le Département va favoriser le développement de nouveaux services de mobilité.

Développement du TAD (transport à la demande)

Il nécessite une réservation préalable et privilégie les voyages collectifs.
Il est adapté aux territoires ruraux en permettant aux habitants d’effectuer des déplacements ponctuels pour accéder à des services locaux, en optimisant les trajets.

Le Taxi-Vert dans la Communauté de communes des Trois-Pays

Depuis 2006, dans le cadre du contrat territorial de développement durable conclu avec la Communauté de communes des Trois Pays, le Département soutient le service "Taxi-Vert" pour permettre le déplacement des personnes en manque de mobilité.
Le Taxi-Vert permet d’effectuer des déplacements d’une commune à l’autre, sur l’ensemble du territoire intercommunal. Il est ouvert à tous les habitants des Trois-Pays qui connaissent des difficultés ponctuelles ou régulières pour se déplacer.

En savoir plus sur le Taxi-Vert.

Ouvrir certains circuits scolaires à tous les usagers

Le Département devrait expérimenter la démarche afin de faciliter les déplacements des usagers de ces territoires.

Le covoiturage

Quand la voiture est le moyen le plus efficace pour se déplacer, le covoiturage est la solution de mobilité permettant de mutualiser les coûts de transport.
Il constitue une réponse adaptée aux déplacements quotidiens entre le domicile et le lieu de travail.
Le Département souhaite développer le covoiturage en favorisant les aires de parkings dédiées. Leur localisation sera répartie sur l’ensemble du territoire départemental, le long des axes de communication principalement, aux points d’échanges routiers importants, à proximité des grandes agglomérations.

L’aire de covoiturage de Setques

La première aire de covoiturage se trouve à Setques, près de l’A26, dans l’Audomarois.
De nombreux sites de covoiturage sont sur le net. Un bon moyen de trouver une offre correspondant à vos besoins.

L’accessibilité numérique

La mobilité physique passe aussi par la mobilité virtuelle. L’équipement des territoires en très haut débit reste donc une priorité du Département.

Plusieurs projets sont prévus pour les années à venir :

  • déployer le très haut débit sur l’ensemble des territoires via la fibre optique ou des technologies alternatives (un débit de 100 mégaoctets pour tous sur l’ensemble de la région d’ici 2020)
  • favoriser la mise à disposition de contenus numériques et de services dématérialisés pour répondre aux nouvelles pratiques et usages culturels. Ce projet passe par le développement de contenus numériques pour les Smartphones notamment

La Maison des jeunes et de l’innovation à Fruges

La Maison des jeunes et de l’innovation de Fruges constitue un centre de ressources des nouvelles technologies, accessible aux populations des territoires ruraux.
Composée de plusieurs salles équipées, notamment pour l'apprentissage des langues, elle permet aux personnes ne disposant pas de connexion internet d’accéder à plus de 200 sites d’administration, dont notamment Pôle Emploi (pour limiter ainsi les trajets auprès de l’agence la plus proche, à 19 km de Fruges).
Cette structure a reçu le soutien du Département dans le cadre du contrat territorial de développement durable signé avec la Communauté de communes du canton de Fruges.

Le développement de l’intermodalité

Pour favoriser la mobilité, le Département propose de renforcer à la fois le maillage, le niveau de service et la cohérence de l’offre globale de transport public dans le Pas-de-Calais.
Il souhaite renforcer l’intermodalité, c’est-à-dire la possibilité de passer d’un mode de transport à un autre en limitant les pertes de temps.
Ce développement s’appliquera pour les zones urbaines denses mais également pour les zones rurales moins desservies aujourd’hui par le transport public.

Des solutions modernes d’information sur les transports existent. Elles favorisent le développement de l’intermodalité.

La centrale de mobilité bougeco.com dans le Pays de Saint-Omer

Bougeco.com, est un nouveau site internet qui propose à l’usager, en quelques clics, une offre de déplacement variée (bus, co-voiturage, etc.), en facilitant l’accès à l’information sur les modes de transports existants : un site unique qui centralise toute l’information.
Innovante et unique dans la région, cette centrale de mobilité s’inscrit dans une démarche de développement durable en favorisant l’intermodalité et l’utilisation des modes de déplacements doux. Elle favorise également le développement numérique du territoire par la mise en place d’outils participant à la diversification des modes d’accès aux services publics.

En savoir plus sur bougeco.com dans le département.

Le SMIRT, un syndicat mixte de transport harmonisé en Nord-Pas-de-Calais

Le Syndicat mixte intermodal régional de transport (SMIRT) regroupe l'ensemble des autorités organisatrices de transports du Nord-Pas-de-Calais. Grâce à ce socle partenarial, elles œuvrent collectivement à la concrétisation de l'intermodalité.
Le SMIRT a pour objet la coordination des services de transports à l'échelle régionale.

Ses objectifs :

  • la mise en place d'un système unique d'information des usagers
  • la création d'une tarification coordonnée et des titres de transports uniques ou unifiés

C'est dans ce cadre qu'a été créée la carte intermodale "Pass Pass".
À terme, elle a pour objectif de constituer LE support de mobilité et devrait permettre à tous les usagers de se déplacer sur tous les réseaux de transports partenaires.
Le Département du Pas-de-Calais, membre du SMIRT, s'est engagé dans cette démarche à travers son réseau de transport interurbain, avec une réalisation effective dans les années à venir.