Vous êtes ici :

Accueil Accueil Pas-de-Calais TV Bienvenue dans le collège 2.0

Le site est en cours de maintenance.

Bienvenue dans le collège 2.0

publié le 4 mai 2011

Vidéo (http://cg62.fr/var/cg62/storage/video/409072.mp4)
Imaginez une classe attentive, des mains qui se lèvent pour chaque invitation à passer au tableau. Imaginez un tableau comme antithèse au tableau noir de Prévert.

C’est aujourd’hui une réalité avec le Tableau Blanc Interactif (TBI), un outil pédagogique étonnant qui met les nouvelles technologies au service du professeur. Le département du Pas-de-Calais a équipé les 126 collèges du territoire d’au moins un tableau blanc.

Plus de craie, mais un stylet qui commande depuis le tableau le logiciel installé sur l’ordinateur du professeur. Il y a maintenant 1 an que Jean-Michel Boucher, enseignant SVT au collège Pilâtre de Rozier de Wimille, a été conquis par cette technologie.

Jean-Michel Boucher :

J'ai toujours été un fan des nouvelles technologies, je l'ai donc pris avec joie. Cependant, j'avais une petite appréhension car cela impliquait une façon différente de faire les cours. Ce que j'ai fait (et je pense que c'est la meilleure méthode), c'est d'utiliser le TBI à chaque cours, au quotidien, ce qui m'a permis de m'approprier la technologie et les différents outils. Cela demande du travail : tous les cours doivent être refaits puisque l'on peut intégrer des images, images que l'on doit préalablement scanner. Mon but était de rendre le cours le plus interactif possible, et cela marche. Les élèves de sixième qui sont arrivés cette année avaient les yeux grands ouverts devant le tableau blanc, qu'ils découvraient durant les premiers cours et qui présentait le côté magique de la technologie. Il est vrai qu'il y a une attirance pour cet outil, tant de la part du professeur que de l'élève. Prenons un exemple, celui de l'anatomie du corps humain schématisée sur un TBI : ce qui est intéressant, c'est que l'élève peut dessiner sur ce schéma afin de tenter de placer exactement les organes, et le professeur peut superposer d'autres couches présentant les organes correctement dessinés. Il peut également ajouter des couches qui ont étudiées durant les cours précédents (traitant de la respiration par exemple) ; celles-ci seront grisées afin d'éviter la confusion avec la couche qui est étudiée ce jour-là (ici : le tube digestif). Et bien sûr, nous pouvons ajouter des légendes. L'Éducation Nationale nous fournit de plus en plus d'animations ; ces animations, étant libres de droit, peuvent être réutilisées en classe, en salle informatique, et on peut même les mettre sur un site internet, comme celui du collège. J'ai essaye d'intégrer un maximum de vidéos, je passe de petites séquences qui peuvent durer de 30 secondes à 2 minutes et qui illustrent le cours ; elles seront ensuite passées sur des outils interactifs, notamment des schémas bilans, des résumés de cours. Tout cela dans le but d'avoir un support visuel, et plus du support auditif.

L’installation d’un Tableau blanc interactif fixe coûte 4 000 euros. Elle comprend le tableau, un poste de travail et un accompagnement à la prise en main. Pour le département le plus jeune de France, il s’agit d’un investissement nécessaire très apprécié par les premiers intéressés.

Agathe Dupureur, collégienne :

On s'y habitue vite et c'est une bonne chose pour apprendre les cours. On est plus intéressés, plus de monde veut aller au tableau, moins de personnes discutent et davantage écoutent les cours.

Des élèves captivés, des professeurs satisfaits, mais subsiste encore une interrogation : est-ce que l’utilisation au quotidien de cette technologie est accessible au personnel enseignant quel que soit son niveau en informatique ?

Jean-Michel Boucher a son point de vue là-dessus :

Il n'y a pas besoin d'être un grand fan des nouvelles technologies, évidemment cela aide, bien sûr, mais il suffit simplement d'utiliser un ordinateur chez soi au quotidien. Dès lors, le pas à franchir est minime ! Surtout, l'investissement en vaut le coup ! Même si au départ cela demande un petit effort, voire pour d'autres un grand effort, il y a finalement une réelle joie d'utiliser le TBI au quotidien. Aujourd'hui, si vous remplacez mon TBI par un tableau à craie : je pleurs ! Je ne pourrais définitivement pas revenir en arrière !

Le Tableau Blanc Interactif est ouvert à toutes les disciplines enseignées au collège.


Réalisation : Direction de la Communication (Vadim Gressier)