Vous êtes ici :

Accueil Accueil Pas-de-Calais TV Budget 2015 du Département : l'essentiel

Le site est en cours de maintenance.

Budget 2015 du Département : l'essentiel

publié le 31 décembre 2014

Vidéo (http://www.pasdecalais.fr/var/cg62/storage/video/1006243.mp4)

Comme le répète le président du Département du Pas-de-Calais, Michel Dagbert, le Département doit faire face à la situation et entend préserver la vitalité départementale. Il lui faut répondre aux besoins quotidiens de nos concitoyens, bâtir les conditions d’un avenir plus agréable.

Parce que les solidarités territoriales et humaines sont notre ADN, le Département y consacre 948 millions d’euros pour accompagner, soutenir, aider, imaginer.

Texte incrusté :

 948 M€ pour construire les solidarités entre les habitants :

  • 353 M€ pour accompagner vers l’insertion, l’emploi et le logement durable
    exemple : la bataille pour l’emploi, "priorité 1"
  • 215 M€ pour la protection des enfants et des familles, la promotion de la santé
    exemple : 80 000 consultations d’enfants en 2015
  • 213 M€ pour l’accompagnement des personnes âgées
    exemple : sur 36 000 bénéficiaires de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie, les trois quarts restent à domicile
  • 167 M€ pour l’accompagnement des personnes handicapées
    exemple : l’accueil au sein de centres d’hébergement spécialisés

Développer les infrastructures et la mobilité est un axe important puisqu’il pèsera 211 millions d’euros cette année.

Texte incrusté :

211 M€ pour développer les infrastructures et la mobilité :

  • 102 M€ pour entretenir et développer le patrimoine routier
    exemple : déviation de Houdain et de Saint-Pol-sur-Ternoise
  • 72 M€ pour assurer la mobilité de chacun
    exemple : 63 000 collégiens transportés gratuitement chaque jour
  • 25 M€ pour mieux accueillir les citoyens dans des bâtiments adaptés
    exemple : 244 lieux d’accueil de proximité dans les sept territoires
  • 11 M€ pour protéger la ressource en eau, gérer les risques littoraux et les infrastructures portuaires
    exemple : restructuration du port départemental d’Étaples

113 millions pour renforcer l’attractivité et améliorer notre cadre de vie.
Au menu de ce chapitre, la protection des biens et des personnes, la protection et la valorisation de l’environnement, l’accompagnement au développement local et au tourisme, le soutien aux filières économiques dont l’Économie Sociale et Solidaire.

Texte incrusté :

113 M€ pour renforcer l’attractivité pour un cadre de vie amélioré :

  • 71 M€ pour évaluer et prévenir les risques de sécurité civile, (protéger les personnes et les biens)
    exemple : 48 centres d’incendies et de secours implantés au cœur des territoires
  • 17 M€ pour protéger et valoriser nos espaces naturels et l’environnement
    exemple : Eden 62 partenaire du Département pour la gestion et la préservation des espaces naturels sensibles
  • 13 M€ pour accompagner le développement local et le tourisme
    exemple : plus de 2 millions de visiteurs : la Coupole, élément moteur du tourisme en Pas-de-Calais
  • 11 M€ pour soutenir les filières économiques
    exemple : soutien au réseau de pépinières d’entreprises le plus dense de France
  • 2 M€ pour connecter les habitants au très haut débit
    exemple : le Triple Play pour tous d’ici 5 ans : 50 millions d’euros

Une grande priorité de la collectivité, proposer aux jeunes les conditions de la réussite :

  • construire, entretenir, moderniser les collèges
  • développer l’Espace Numérique de Travail
  • mais aussi garantir la qualité des 43 000 repas fabriqués et servis chaque jour

Texte incrusté :

105 M€ pour proposer aux jeunes les conditions de la réussite

  • 97 M€ pour construire et entretenir les collèges
    exemple : l’Espace Numérique de Travail dans les collèges, plébiscité par les parents
  • 6 M€ pour accompagner les nouveaux rythmes scolaires, les activités périscolaires et les élèves boursiers
    exemple : le Département au côté des communes pour la mise en œuvre des rythmes scolaires
  • 3 M€ pour bien manger dans les collèges
    exemple : 43 000 repas fabriqués et servis chaque jour dans les collèges

Bien vivre, c’est aussi s’épanouir par la culture et le sport.
Accompagner la culture, favoriser la pratique sportive et développer les équipements : une politique volontariste.

Texte incrusté :

9 M€ pour favoriser le bien vivre par l’accès à la culture et au sport

  • 31 M€ pour accompagner et diffuser la culture dans nos territoires
    exemple : accompagner et diffuser la culture dans nos territoires
  • 17 M€ pour soutenir la pratique et le monde sportif
    exemple : 175 manifestations locales ou internationales soutenues par le Département
  • 7 M€ pour moderniser et développer la base de loisirs pour tous d’Olhain
    exemple : requalification complète de la base à l’horizon 2017
  • 5 M€ pour préserver et valoriser notre patrimoine
    exemple : 2ième phase de la construction du centre archéologique de Dainville

Pour un service public efficace et proche des usagers.

Texte incrusté :

363 M€ pour un Département de proximité

  • 238 M€ pour les dépenses de personnel et la formation
    exemple : la qualité de l’accueil aux usagers saluée par le prix du Baromètre Afnor
  • 67 M€ pour la charge de la dette dont 55 M€ pour le remboursement du capital
    exemple : financer les grands projets et soutenir les entreprises et l’économie locale
  • 58 M€ pour les moyens généraux dont systèmes d’information, achat, logistique, etc.
     exemple : mutualiser les achats avec d’autres collectivités pour réduire les coûts

1 milliard 799 millions d’euros au service de près de 1 463 000 habitants : ça sert par exemple à transporter chaque jour gratuitement 63 000 collégiens, à entretenir ou déneiger 6 200 kilomètres de routes, à permettre à 80 000 enfants de voir un médecin pour leur bilan de 4 ans, à répondre aux 112 000 demandes d’interventions des pompiers ou suivre les 36 000 bénéficiaires de l’allocation personnalisée d’autonomie.

Texte incrusté :

Les recettes et les dépense du budget primitif 2015

Recettes de fonctionnement et d’investissement :

  • recettes fiscales directes et indirectes : 947 M€
  • dotations et participations reçue de l’État : 593 M€
  • emprunt : 231 M€
  • autres produits : 28 M€
  • total : 1799 M€

Dépenses de fonctionnement et d’investissement :

  • solidarités entre les habitants : 948 M€
  • développer les infrastructures et la mobilité : 211 M€
  • renforcer l’attractivité pour un cadre de vie amélioré : 113 M€
  • proposer aux jeunes les conditions de la réussite : 105 M€
  • favoriser le bien vivre par l’accès à la culture et au sport : 59 M€
  • un Département de proximité : 363 M€
  • total : 1 799 M€

255 millions d’euros pour financer les grands projets : 

  • le canal Seine-Nord
  • le très haut débit
  • le Grand Site des Deux Caps
  • le port départemental d’Étaples
  • le parc départemental de nature et de loisir d’Olhain
  • ou encore les travaux routiers et la construction et l’entretien des collèges

Texte incrusté :

Pour un Département de proximité :

  • 255 millions d’euros d’investissement pour financer les grands projets, investir pour l’avenir et soutenir les entreprises et l’économie locale
    • exemples d’équipements de service et projets structurants :
      • le très haut débit pour tous, opération grand Site
      • le Château d’Hardelot Centre culturel de l’Entente cordiale
      • à Étaples : le port départemental et les pistes cyclables
      • à Écuires : le centre d’entretien routier (CER)
      • à Fresnicourt-le-Dolmen : le Parc Départemental de nature et de Loisirs d’Olhain
      • à Dainville : le centre d’archéologie
      • à Arras : le bâtiment rue du Temple
      • à Lens : la rénovation du stade Bollaert
      • à Ruitz : le centre d’entretien routier (CER)
      • à Clarques : le centre logistique
      • enfin au sud du département : le canal Seine Nord
    • exemples de travaux de voirie : travaux sur la RD 341 ou RD 939, déviations d’Aire-sur-la-Lys, Houdain ou Saint-Pol-sur-Ternoise ou la rocade sud d’Arras
    • exemples de travaux dans les collèges : collège Salengro de Boulogne-sur-Mer, collège le Trion à Samer, collège Joliot-Curie à Calonne-Ricouart, collège Anita Conti de Bully-les-Mines, collège Albert  Camus de Bruay-la-Buissière, collège Langevin Wallon à Grenay

Suivez la mise en œuvre de ce budget au travers des chantiers et des rendez-vous sur pasdecalais.fr.
pasdecalais.fr : le site qui vous donne envie de mieux connaitre votre Département.


Réalisation : agence Idé