Vous êtes ici :

Accueil Accueil Pas-de-Calais TV Climat, le Pas-de-Calais agit !

pasdecalais.fr connait actuellement des problèmes techniques qui seront résolus au plus vite. Merci pour votre patience.

Climat, le Pas-de-Calais agit !

publié le 2 décembre 2015

Vidéo (http://www.pasdecalais.fr/var/cg62/storage/video/1067539.mp4)

Transcription du texte vidéo :

Sous un climat modéré, au rythme des saisons, la main de l’Homme a façonné les paysages du Pas-de-Calais (dessin d’une frise et photos de différents paysages du Pas-de-Calais : le Marais audomarois, le Grand Site des Deux caps, le Beffroi d’Arras).

Les hommes y ont bâti des villes et des routes (photos de bâtiments, de routes départementales, de villes).

Ils ont maitrisé les sols (photos de scènes de récolte et d'élevages dans l’agriculture conventionnelle).

Un passé industriel marqué (dessin d’une usine. Photos de zones à forte densité urbaine, un tissu économique conséquent).

Bien qu'éprouvée par l’industrialisation, la biodiversité a trouvé refuge dans des espaces naturels (photos du Marais audomarois, du Grand Site des Deux caps et de leur label UNESCO ; dessin d’un écureuil).

Le Pas-de-Calais est impacté par le changement climatique (dessin représentant les pics de chaleur et illustrant l’augmentation des épisodes pluvieux. Submersion marine, pic de pollution, disparition des espèces, destruction du bâti. Pictogramme représentant les inondations, qui pourraient toucher Calais, Saint-Omer et Béthune).

63 % des communes sont menacées d’inondations.

Les inondations et montées du niveau des eaux vont provoquer :

  • l'érosion du trait de côte
  • la destruction du bâti en façade littorale
  • la submersion marine
  • le déplacement de population

L’alternance des épisodes de chaleur et de pluie accentue les mouvements de terrain.

Les épisodes de fortes chaleurs nécessiteront un accompagnement des ainés.

L'étalement urbain couplé à la canicule entraînera des pics de pollution.

La pollution atmosphérique intensifie les allergies.

Les espaces naturels sont fragilisés et certaines espèces sont menacées par l’augmentation de la chaleur.


Le changement climatique, c’est aussi un surcoût pour la collectivité qui souhaite y faire face.

À son niveau le Département participe au réchauffement global. Éliminons les causes pour limiter les effets du changement climatique.

Depuis plusieurs années, la collectivité s’est engagée dans la transition énergétique et la troisième révolution industrielle.

Les consommations du patrimoine bâti du Département sont maîtrisées :

  • 117 collèges et 36 bâtiments sont équipés en compteurs communicants
  • de nombreux bâtiments de la collectivité produisent de l’énergie issue de ressource renouvelable (photos de toiture végétalisée, et de panneaux solaires sur les bâtiments appartenant à la collectivité)

Le Département favorise une mobilité moins émettrice de gaz à effet de serre : 11 aires de covoiturage construites, 46 véhicules propres pour la collectivité.

Le Département favorise une mobilité qui n’émet pas de gaz à effet de serre : 250 km de vélo-route, 20 182 km de boucles cyclo-touristiques.

Le Département développe l’achat public responsable, soutient l’économie locale et solidaire.

Il favorise les circuits courts, il intègre une clause sociale et environnementale dans les marchés publics.

Le changement climatique est l’affaire de tous ! Chacun d’entre nous peut agir pour améliorer la situation climatique dans le Pas-de-Calais.
J’agis pour le climat !