Vous êtes ici :

Accueil Accueil Pas-de-Calais TV Débardage, un cheval de bataille

Le site est en cours de maintenance.

Débardage, un cheval de bataille

publié le 20 avril 2010

Vidéo (http://www.pasdecalais.fr/var/cg62/storage/video/303880.mp4)
Comment sauvegarder une race de chevaux, favoriser l’insertion professionnelle tout en préservant l’environnement ? C’est le défi que s’est lancé le Département du Pas-de-Calais en réintégrant le débardage à cheval dans la gestion de ses espaces protégés.

Le Département s'est engagé à suivre les termes contraignants d'un Agenda 21 qui lui impose, entre autres, de sauvegarder les zones humides. Leur entretien, par des engins motorisés, a non seulement un coût de revient élevé et, de plus, est destructif de l'équilibre écologique local.

Dominique Foret, débardeur : Nous faisons de l'écologie, du jardinage, nous entretenons la forêt. Nous faisons des coupes d'éclaircie, pas forcément des cloisonnements comme nous avons l'habitude de faire. Nous ne favorisons pas l'exploitation des forêts par le tracteur. Nous pouvons aider le tracteur mais le tracteur ne peut pas nous aider.

Le débardage à cheval s'impose tout naturellement comme une solution environnementale d'autant qu'il permet aux éleveurs de chevaux de trait de trouver des débouchés économiques.

Dominique Dupilet, Président du Département : Ce qui est intéressant est qu'il s'agit de chevaux boulonnais qui travaillent. Ce ne sont pas simplement des chevaux d'exposition. Cela veut dire que nous voyons leur utilité et cela nous permet donc de sauver la race tout en sauvegardant un métier, le tout en rendant service. Ce sont des métiers qui allaient disparaître et que nous sommes en train de sauvegarder. Les aménagements prévus ensuite vont être mis en place par des personnes en insertion, qui bénéficient du Revenu de Solidarité Active, et à qui nous allons apprendre un nouveau métier. Nous allions donc l'ensemble des compétences du Département en un seul endroit.

Le Département souhaite aujourd'hui étendre ce mode de gestion écologique aux forêts et aux espaces naturels de notre territoire.


Réalisation : Direction de la Communication, Vadim Gressier