Vous êtes ici :

Accueil Accueil Pas-de-Calais TV Des abeilles dans l'Hôtel du Département

Le site est en cours de maintenance.

Des abeilles dans l'Hôtel du Département

publié le 25 juin 2009

Vidéo (http://www.pasdecalais.fr/var/cg62/storage/video/132551.mp4)
Ça bourdonne sur le toit de l'Hôtel du Département ! Cinq ruches y ont été installées, plus une sixième, transparente, près de la salle de Commission Permanente.

Cette opération s'inscrit dans le cadre de l'Agenda 21 qui intègre la charte "l'Abeille, Sentinelle de l'Environnement" de l'Union Nationale des Apiculteurs de France (UNAF).

Rappelons que l'Agenda 21 est un programme qui vise à rendre concret le développement durable dans les champs de compétences du Conseil général. Parmi les 62 mesures, une concerne les abeilles. Le Président du Département, Dominique Dupilet, explique concrètement ce qui est mis en place pour leur protection : Nous avons décidé d'installer des ruches ici, au siège même du Département. Six ruches au total dont une transparente qui permettra de faire de la pédagogie en montrant aux enfants comment les choses se passent. Nous sommes ici dans un environnement qui permet d'alimenter les six ruches en pollen et nous travaillons à l'implantation de fleurs qui permettent justement aux abeilles de trouver le pollen dont elles ont besoin. Afin de les sauvegarder, nous avons diminué de 30 % sur un an l'utilisation des produits d'entretien des bas côtés des routes.

Les abeilles sont le baromètre de la dégradation de l'environnement. Elles souffrent de l'exploitation agricole intensive qui a fait disparaître les haies et imposé un usage intensif de produits phytosanitaires qui détruit le cheptel. Or, l'abeille est un maillon essentiel de la biodiversité puisque c'est elle qui pollinise 80 % des plantes. Sans elles, 35 % de notre masse alimentaire disparaîtrait.

En signant la charte "l'Abeille, Sentinelle de l'Environnement", le Département soutient l'action de l'UNAF en faveur des abeilles et de la sauvegarde de l'environnement dans son ensemble.
Henri Clément, Président de l'UNAF : Installer des ruches au Conseil général ce n'est pas folklorique, ce n'est pas un caprice, c'est le signe d'un vrai engagement, et on s'aperçoit que partout où les abeilles sentinelles sont installées les élus et les pouvoirs publics prennent des mesures effectives concrètes pour la biodiversité.

Aujourd'hui, les ruches sont plus productives en ville qu'en campagne car elles sont moins soumises aux insecticides et y trouvent plus de fleurs. À peine installées, les ruches ont envoyé un message d'espoir en donnant naissance à une première abeille aux couleurs du Département.


Réalisation : Direction de la Communication, Vadim Gressier