Vous êtes ici :

Accueil Accueil Pas-de-Calais TV Des acteurs et des projets au coeur de l'ESS : le Cafémél...

Le site est en cours de maintenance.

Des acteurs et des projets au coeur de l'ESS : le Caféméléon de Béthune

publié le 10 novembre 2016

Vidéo (http://www.pasdecalais.fr/var/cg62/storage/video/1189328.mp4)

Audrey Marchand, Coordinatrice du Caféméléon :

C’est un café associatif ouvert à tous mais plutôt destiné aux familles et notamment aux enfants. On peut venir, prendre un chocolat chaud et aussi faire des activités. Il y a des ateliers pour les enfants, des ateliers parents-enfants et des ateliers que pour les parents. On est axé sur la parentalité non violente et l’éducation bienveillante et donc on propose des ateliers qui viennent en soutien aux parents.

Émilie CHMIELEWSKI, usagère :

C’est un endroit qui permet de partager des moments avec les enfants autrement qu’à la maison, ici on arrive à s’isoler, à se concentrer, à partager avec les enfants et aussi en fonction des thèmes proposés : je ne sais pas les faire et du coup je peux proposer d’autres activités plus variées.

Jeune usager :

J’aime bien venir ici, on apprend et on crée des choses. J’ai regardé un film, un jour, et ce monstre m’a fait très peur, j’en rêve tous les soirs, du coup je l'ai dessiné pour ne plus avoir peur de lui, je vais le mettre à côté de moi et pour ne plus avoir peur de lui, je vais le regarder.

Audrey Marchand :

L’équipe du Caféméléon est plurielle, il y a à la fois des salariés, nous sommes trois, et il y a beaucoup de bénévoles. On a aussi beaucoup d’adhérents, de 1 500 à 2 000 par an. Le bus se déplace dans les différents quartiers du Béthunois, dans les quartiers prioritaires classés en politique de la ville. On rayonne aussi dans les communes avoisinantes.

C’est un projet qui a pris du temps à se monter, à mûrir, qui veut s’intégrer dans les territoires avec les partenaires avec les acteurs locaux.

Émilie CHMIELEWSKI :

La première fois, ce n’est pas évident de pousser la porte du bus comme tous les lieux inconnus, puis on a vite hâte de pouvoir revenir et découvrir quelles surprises encore ils nous proposent.

Audrey Marchand :

L’économie sociale et solidaire, c’est une économie qui a du sens, une vraie étique, et qui partage et diffuse un certain nombre de valeurs et qui remet l’humain au cœur des projets.