Vous êtes ici :

Accueil Accueil Pas-de-Calais TV Diagnostic archéologique sur la route départementale 939

Le site est en cours de maintenance.

Diagnostic archéologique sur la route départementale 939

publié le 3 novembre 2014

Vidéo (http://www.pasdecalais.fr/var/cg62/storage/video/839571.mp4)

Vincent Merkenbreack, Service Archéologie préventive du Département du Pas-de-Calais : 

On fait des tranchées de part et d’autre de la route départementale 939 qui va être mise en deux fois deux voies. La particularité, c’est que l’on traverse tout un territoire sur une grande longueur de sept kilomètres et sur plusieurs communes. Le Service Archéologie du Département du Pas-de-Calais a l’autorisation de faire un diagnostic pour le compte du Conseil général : puisque que l’on va impacter le terrain et détruire le sous-sol avec la mise en deux fois deux voies de la route, l’État nous demande de vérifier en amont s’il y a ou non des vestiges archéologiques, ou de caractériser leur présence.

À la suite, nous effectuons un rapport rendu à l’État, au Service Régional de l’Archéologie qui dépend de la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles) et qui décidera de l’opportunité de faire des fouilles complémentaires. Dans ce cas, il y aurait un décapage en totalité de surface impactée par le projet.

La difficulté, c’est que l’on a une emprise qui est relativement étroite, on a accroché des vestiges, des anomalies qui sont des fosses ou des fossés qui ont été creusés par l’homme. Il faut arriver à en caractériser la chronologie, mais pour cela, il faudrait les couper ; or, l’emprise ici est relativement étroite. On a donc peu de marge de manœuvre de chaque côté. Donc on se réfère aux inclusions qu’il y a de chaque côté du faussé ou de la fausse pour arriver à caractériser la chronologie.

On a retrouvé une occupation gauloise, probablement un petit habitat avec au moins une tombe associée qui a été fouillée du côté de Haute-Avesnes, ce qui était "prévisible".

On a également mis au jour un petit bâtiment gallo-romain, dont la chronologie n’est pas réellement affinée. C’est une petite bâtisse construite sur une fondation en craie, en tout cas une station que serait le long d’une route et potentiellement d’une voie romaine. On suppute que la route départementale 939 soit une ancienne voie romaine en tout cas sur une partie. Ce n’est qu'une hypothèse qui n’a jamais été confirmée archéologiquement.

On a également beaucoup de vestiges liés au premier conflit mondial, beaucoup de fosses et de tranchées de 14-18 : des tranchés de guerre et fosses dépotoirs qui correspondent aux poubelles des soldats et qu’ils ont rempli de leurs déchets de consommation usuelle.


Réalisation : Direction de la Communication, Vadim Gressier.