Vous êtes ici :

Accueil Accueil Pas-de-Calais TV Gravillonnage, septembre 2016

Le site est en cours de maintenance.

Gravillonnage, septembre 2016

publié le 8 septembre 2016

Vidéo (http://cg62.fr/var/cg62/storage/video/1175973.mp4)

Structurellement la chaussée est encore bonne, les fondations sont bonnes, on rencontre un problème d’usure de surface.

Pour éviter de faire de gros travaux qui ne sont pas nécessaires, on rajoute par dessus, un enduit superficiel d’usure, pour récupérer une étanchéité et une adhérence par l’ajout de granulat neuf. Le processus est assez simple, on fait passer un porteur d’émulsion, puis vient le gravillonneur et enfin un rouleau à pneu qui permet de placer l’ensemble des gravillons sur le lit. C’est un processus simple mais qui demande une technicité importante parce qu’il faut utiliser le bon liant, la bonne granulométrie, en tenant compte des conditions météorologique. 

Dans les quinze jours qui suivent l’application du granulat, il faut que la matrice se fasse, c’est à dire le placement des cailloux par rapport au liant et il y a un rejet de gravillons qui se crée et qui peut engendrer des glissements. C’est pour cela que l’on réduit la vitesse, il faut prendre garde aussi aux projections de cailloux qui peuvent casser des pare-brise ou abimer les carrosseries si les conducteurs ne respectent pas les limitations de vitesse.

Les automobilistes se prêtent assez bien au jeu de la circulation alternée à la condition que ça ne dure pas trop longtemps. Lors du lever de chantier, les automobilistes reprennent un peu plus de vitesse et ça peut causer des accidents.

On a de la chance au Département d’avoir la possibilité de faire ce type d’enduit en régie ce qui permet de réaliser des économies puisque l’on est à 2,30 euros du mètre carré rien qu’à l’achat du liant et du granulat.