Vous êtes ici :

Accueil Accueil Pas-de-Calais TV L’Économie Sociale et Solidaire, l'autre volonté d'entrep...

Le site est en cours de maintenance.

L’Économie Sociale et Solidaire, l'autre volonté d'entreprendre

publié le 22 janvier 2013

Vidéo (http://www.pasdecalais.fr/var/cg62/storage/video/649744.mp4)
L’ESS représente 13 % de l’emploi dans le département, soit 48 390 postes. Elle regroupe de nombreuses activités réparties dans près de 3 500 établissements.

Ce es associations, des mutuelles, des fondations, des coopératives, qui ont en elles la volonté d’entreprendre autrement.

Le Président du Département Dominique Dupilet souhaite accompagner davantage cette économie au service de l’homme qui place l’individu au centre des préoccupations.

Le Département du Pas-de-Calais a officialisé le jeudi 27 janvier 2013 l’installation du Conseil Départemental de l’Économie Sociale et Solidaire. Benoît Hamon, Ministre délégué à l’Économie Sociale et Solidaire et à la Consommation, est venu en personne soutenir cette initiative. Il a rappelé l’importance de ce secteur de l’économie dans la lutte contre le chômage et l’alternative économique qu’il représente :

Aujourd’hui en France, le secteur de l’Économie Sociale et Solidaire, c’est 10 % du PIB, 2 400 000 salariés, ce qui justifie un soin particulier des pouvoirs publics vis-à-vis de ce secteur. Et quand on sait que ce secteur est positionné sur le service à la personne et l’économie verte, qui sont des secteurs d’avenir, c’est la raison pour laquelle le Président de la République, de manière très pragmatique, a souhaité que l’on mette le paquet pour soutenir l’ESS. Emmaüs Le Relai est un bel exemple de l’ESS. On fait du recyclage, donc on est utiles sur le plan environnemental ; de plus, on est innovants quand on pense que les briques de vêtement peuvent servir à isoler les logements. Voilà un bel exemple qui montre que l’ESS est utile socialement, innovante sur le plan technologique et donc performante sur le plan économique.

Dans le département, l’ESS représente 13 % de l’emploi, soit 48 390 postes. Elle regroupe de nombreuses activités réparties dans près de 3 500 établissements : des associations, des mutuelles, des fondations, des coopératives qui ont en elles la volonté d’entreprendre autrement.

Le Président du Département Dominique Dupilet souhaite accompagner davantage cette économie au service de l’homme qui place l’individu au centre des préoccupations :

L’ESS doit être considérée par chacun comme une vraie économie et non comme utilisée comme un sous-service public ou un secteur incapable de vivre "sans la béquille" de l’intervention publique. L’ESS n’est pas un petit supplément d’âme qui sert à se donner bonne conscience, c’est bel et bien une voie originale de développement qui, au sein d’une économie plurielle, porte dans son fonctionnement des réponses de proximité et de solidarité aux grands problèmes de nos sociétés et de nos territoires.

Aussi le Département a-t-il chargé le Conseiller général Jacques Napieraj de la mise en œuvre du Conseil Départemental de l’ESS (CDESS) avec trois objectifs principaux :

  • faire connaître et reconnaître l’ESS
  • soutenir les structures
  • les fédérer afin d’impulser une nouvelle dynamique économique collective

La première séance du Comité Départemental de l’ESS est programmée le mardi 12 mars 2013.


Réalisation : Direction de la Communication, Vadim Gressier