Vous êtes ici :

Accueil Accueil Pas-de-Calais TV Redonner l'envie d'apprendre

Le site est en cours de maintenance.

Redonner l'envie d'apprendre

publié le 7 septembre 2011

Vidéo (http://www.pasdecalais.fr/var/cg62/storage/video/442360.mp4)
Sourires, retrouvailles ou grandes nouveautés, en ce début septembre nos écoliers ont repris le chemin de l'école.

À Liévin, dans le cadre d'une action collective, dès la fin du mois d'août, 11 enfants de CP et 4 enseignants se sont mis au travail. Pour ces enfants, repérés pour leurs difficultés par les enseignants de l'école Léo Lagrange et nos collègues du Service Social Local, le programme est studieux mais également sportif. Tout est fait pour accompagner ces enfants, mais aussi leurs familles.

Un enfant de l'action collective "Redonner l’envie d’apprendre" : Je travaille, je n’ai pas vu de cochons, mais des ânes un petit peu avec des chevaux.

Céline Vallin, Assistante socio-éducative, Service Social Local de Liévin : "Redonner l’envie d’apprendre", c’est une action collective qui vise les enfants de grande section maternelle, qui entrent en CP et qui ont des difficultés scolaires. Elle s’inscrit dans le cadre de la prévention sociale et du PRE, qui bénéficie d’un financement par l’Agence Nationale de la Cohésion Sociale et de l’Égalité des Chances. Tout d’abord, il y a eu un repérage au niveau scolaire des enfants qui avaient des difficultés, cela a été proposé aux familles. En août, nous avons repris contact avec elles pour les sensibiliser de nouveau à l’action et leur rappeler à quelle époque elle avait lieu et comment cela se passait. Puis la semaine avant la rentrée les enfants ont participé à cette action collective.

Jessie Bretel, Directrice et enseignante de l'école Léo Lagrange de Liévin : L’équipe enseignante à mis sur pied un projet, dont le temps fort et la représentation d’une scénette aux parents. C’est une activité porteuse de sens pour les enfants, qui permet de fédérer un certain nombre d’activités autour, et de capter leur attention. On réactive du vocabulaire spécifique, donc ça va permettre aux enfants de rentrer plus rapidement dans les apprentissages à la rentrée. L’après-midi, en revanche, les activités sont menées par des éducateurs sportifs missionnés par la Ville de Liévin. Ils font tout un tas de petits jeux avec les enfants de manière à capter leur attention tout au long de la journée et rendre la venue à l’école agréable. Le point positif de ce stage, c’est qu’il va permettre aux enfants de rentrer plus rapidement dans les apprentissages.

Céline Vallin : La plus-value pour les travailleurs sociaux du Conseil général est de mettre en place un travail différent avec les familles qui bénéficient d’un accompagnement par nos services. Mais elle permet également d’avoir un relationnel diffèrent avec les familles qui ne bénéficient pas de notre accompagnement, pour leur faire savoir que nous sommes là et que nous pouvons les aider sous différentes formes dans le cadre de la prévention sociale.



Réalisation : Direction de la Communication, Denys Jankowski