Vous êtes ici :

Accueil Accueil Pas-de-Calais TV Un bon tuyau pour vos sorties

Le site est en cours de maintenance.

Un bon tuyau pour vos sorties

publié le 11 septembre 2013

Vidéo (http://www.pasdecalais.fr/var/cg62/storage/video/702520.mp4)
Contrepoint 62, le Festival des Orgues du Pas-de-Calais, du 20 septembre au 12 octobre 2013.

Sébastien Mahieuxe, Directeur artistique :
Le projet du festival Contrepoint 62 est de valoriser le patrimoine que représentent les 155 orgues du Pas-de-Calais, parmi ces 155 instruments, il y a des petits trésors. Et justement aujourd’hui nous sommes dans la cathédrale de Saint-Omer et nous avons un orgue majestueux, il est très beau et rien qu’à le voir on a envie de l’entendre.

Le festival apporte un grand soin à valoriser le patrimoine par la mise en couleurs de l’orgue, des sculptures, des tableaux, ce qui permet de voir autrement ces lieux de notre quotidien.

Cette année, il y a plusieurs nouveautés, on va aller tout d’abord dans des nouveaux lieux. L’orgue de Saint-Pol-sur-Ternoise a été inauguré l’année dernière, et le festival ira à Saint-Pol cette année.
À Boulogne-sur-Mer, on va donner un spectacle de danse avec 24 jeunes danseurs belges, qui vont danser sur de l’orgue, du Bach, du Mozart, du Haendel.

La programmation est assez variée et il y a quelques temps forts. Le concert d’ouverture bien sûr dans cette cathédrale de Saint-Omer, le 20 septembre, avec de la musique anglaise chorale assez fastueuse.
Il y aura également le Te Deum pour la paix d’Utrecht à Aire-sur-La-Lys, le même week-end. À Auxi-le-Chateau, toujours de la musique baroque, sur un des plus beaux orgues du département, un orgue broque français. Un des concerts contrepoint fera partie de la programmation de "Ch'mins de traverse" à Oignies, avec un concert original de transcription d’œuvre de Jean-Sébastien Bach avec un des organistes locaux, Sylvain Heili, qui va s’associer avec le jeune ensemble "Contraste".

Sylvail Hieili, Organiste :
C’est une chance pour moi d’avoir pu jouer plusieurs orgues dans le Pas-de-Calais, parce que l’on a des orgues très diversifiés. L’orgue est un instrument particulier, pas comme le piano où finalement on joue tous les styles, toutes les périodes musicales sur un même instrument, un orgue est construit en fonction d’une époque, d’une musique, d’un style musical voulu à l’époque : à l’époque baroque, un orgue baroque, à l’époque romantique, une orgue romantique, aujourd’hui on a des orgues actuels…
On pourrait jouer toutes types de partitions sur un orgue, mais ça ne sonnerait jamais aussi bien.
Ici à Saint-Omer, on est sur un orgue romantique français, l’idéal est de jouer de la musique française romantique, ce sera beaucoup plus beau que si je vais en Allemagne jouer sur un orgue allemand fait pour de la musique allemande.
L’avantage que j’ai eu c’est de pouvoir jouer sur des orgues spécifiques à ces périodes et à ces musiques qui m’ont permis de prendre un plaisir maximum puisque j’avais l’instrument fait pour la musique que je voulais jouer.

Sébastien Mahieuxe :
La politique du Conseil général du Pas-de-Calais, c’est réellement la culture accessible à tous, et le festival Contrepoint 62 répond à cette démarche avec une politique tarifaire exceptionnelle puisque l’entrée est à 5 euros.
Le Festival Contrepoint 62 va aussi dans des lieux où il n’y a pas forcément de programmation culturelle, et là c’est vraiment l’occasion de donner des concerts de qualité avec des artistes de renommée internationale qui se produisent dans des villages où il n’y a pas tous les jours des concerts de cette qualité.


Réalisation : Direction de la Communication, Vadim Gressier

Liens externes

Le site de l'évènement Contrepoint62 : contrepoints62.fr