Vous êtes ici :

Accueil Accueil Pas-de-Calais TV Voeux à la presse 2015 du Département du Pas-de-Calais

Le site est en cours de maintenance.

Voeux à la presse 2015 du Département du Pas-de-Calais

publié le 22 janvier 2015

Vidéo (http://www.pasdecalais.fr/var/cg62/storage/video/1009760.mp4)

Tradition oblige, Michel Dagbert président du Département, a présenté ses vœux à la presse ce lundi 19 janvier. L’occasion d’évoquer l’échéance électorale qui va marquer l’année 2015, le renouvellement de l’Assemblée départementale, et de faire part de sa confiance en la mobilisation citoyenne.

Michel Dagbert, Président du Département :

Je pense que les médias nationaux vont s’intéresser à ces élections départementales, d’autant que c’est la totalité de l’assemblée départementale qui sera renouvelée. Donc, j’invite d'ores et déjà l’ensemble de nos concitoyens à se bouger, car il y va non pas de la majorité départementale (nous allons la conserver, j’en suis convaincu et je vais tout faire pour), mais il y va de nos concitoyens les plus fragiles et de l’accompagnement qu’on leur doit, et je serai par conséquent très vigilant durant la campagne à tout cela.

Le budget 2015 a intégré l’effort de redressement des comptes des collectivités territoriales. Pour autant, loin d’un budget de renoncement, le Département poursuit ses investissements.

Michel Dagbert :

Ces choix que nous avons confirmés ouvrent des espérances : elles sont réelles, je pense en particulier au Canal Seine-Nord Europe.

Nous voyons aussi tout l’intérêt de la nouvelle politique des contrats de ville et la dynamique que cela va engendrer sur notre territoire : la mise en réseau du très haut débit pour lequel le Département est partie prenante au Syndicat Mixte du Très Haut Débit. Nous n’avons rien négligé du soutien qu’il nous faut montrer et démontrer encore à l’activité économique, puisque notre section d’investissement s’établit à 255 millions d’euros, à la fois pour nous-mêmes dans les grandes compétences qui nous incombent, que ce soit sur la mobilité avec la qualité de nos routes et nos bâtiments (je pense notamment à nos collèges), mais aussi un certain nombre de nos bâtiments utiles à nos services dans les territoires.

Texte incrusté :

Les recettes et les dépense du budget primitif 2015

Recettes de fonctionnement et d’investissement :

  • recettes fiscales directes et indirectes : 947 M€
  • dotations et participations reçue de l’État : 593 M€
  • emprunt : 231 M€
  • autres produits : 28 M€
  • total : 1799 M€

Dépenses de fonctionnement et d’investissement :

  • solidarités entre les habitants : 948 M€
  • développer les infrastructures et la mobilité : 211 M€
  • renforcer l’attractivité pour un cadre de vie amélioré : 113 M€
  • proposer aux jeunes les conditions de la réussite : 105 M€
  • favoriser le bien vivre par l’accès à la culture et au sport : 59 M€
  • un Département de proximité : 363 M€
  • total : 1 799 M€

Michel Dagbert :

Nous n’avons rien négligé du soutien qu’il nous faut montrer et démontrer encore à l’activité économique, puisque notre section d’investissement s’établit à 255 millions d’euros, à la fois pour nous-mêmes dans les grandes compétences qui nous incombent, que ce soit sur la mobilité avec la qualité de nos routes et nos bâtiments (je pense notamment à nos collèges), mais aussi un certain nombre de nos bâtiments utiles à nos services dans les territoires.

Texte incrusté :

Pour un Département de proximité :

  • 255 millions d’euros d’investissement pour financer les grands projets, investir pour l’avenir et soutenir les entreprises et l’économie locale
    • exemples d’équipements de service et projets structurants :
      • le très haut débit pour tous, opération grand Site
      • le Château d’Hardelot Centre culturel de l’Entente cordiale
      • à Étaples : le port départemental et les pistes cyclables
      • à Écuires : le centre d’entretien routier (CER)
      • à Fresnicourt-le-Dolmen : le Parc Départemental de nature et de Loisirs d’Olhain
      • à Dainville : le centre d’archéologie
      • à Arras : le bâtiment rue du Temple
      • à Lens : la rénovation du stade Bollaert
      • à Ruitz : le centre d’entretien routier (CER)
      • à Clarques : le centre logistique
      • enfin au sud du département : le canal Seine Nord
    • exemples de travaux de voirie : travaux sur la RD 341 ou RD 939, déviations d’Aire-sur-la-Lys, Houdain ou Saint-Pol-sur-Ternoise ou la rocade sud d’Arras
    • exemples de travaux dans les collèges : collège Salengro de Boulogne-sur-Mer, collège le Trion à Samer, collège Joliot-Curie à Calonne-Ricouart, collège Anita Conti de Bully-les-Mines, collège Albert  Camus de Bruay-la-Buissière, collège Langevin Wallon à Grenay

Au chapitre de l’attractivité du territoire, 2015 verra l’inauguration du Musée des peintres de la Côte d’opale à Étaples, le renforcement de l’opération Grand Site des 2 Caps et la valorisation de produits dérivés autour du Louvre-Lens.


Réalisation : Direction de la Communication.