Vous êtes ici :

Accueil Accueil Pas-de-Calais TV Wéo présente : Margaux au Deux-Caps Art Festival du Pas-d...

Le site est en cours de maintenance.

Wéo présente : Margaux au Deux-Caps Art Festival du Pas-de-Calais

publié le 19 août 2015

Vidéo (http://www.pasdecalais.fr/var/cg62/storage/video/1046172.mp4)
Audio-description en cours de réalisation.

Margaux, présentatrice de Wéo :

Bonjour à tous ! Aujourd'hui, je suis entre le Cap Gris-Nez et le Cap Blanc-Nez. Je vais vous faire découvrir un festival magique qui s’appelle "Slack !". Je ne vous en dis pas plus, je m’en vais tout de suite voir Hélène, c’est parti ! "Slack Slack" Wéa ?!

Générique "L'été de Margaux sur la route 59-62"


Au Slack ! Deux Caps Art Festival du Pas-de-Calais

Margaux :

Ah Hélène tu es là ! Bonjour !

Hélène Hanon, chargée de mission culture pour le Département du Pas-de-Calais :

Bonjour, et bienvenue !

Margaux :

Merci ! Je suis ravie d'être ici ! Alors "Slack", c’est le lâcher-prise, la détente absolue ?

Hélène Hanon :

Slack, c’est le lâcher-prise, la découverte, c’est le laisser-aller, la détente.

Margaux :

Ça, c’est pour l’expression anglaise, mais à la base ici, c’est un cours d’eau ?

Hélène Hanon :

C’est le cours d’eau qui traverse le Grand Site à Ambleuteuse, et ça nous tenait à cœur de prendre un nom du territoire pour nommer ce festival.

Margaux :

Hélène, c'est un peu grâce à toi qu'existe ce festival, tu es la chef de ce projet ?

Hélène Hanon :

Je suis la chef de ce projet, c’est moi qui ai écrit ce projet, mais c’est le Département qui a eu vraiment la volonté de mettre en place ce projet pour laisser place à des artistes qui sont venus créer pour le Grand Site.

Margaux :

Il y a 14 artistes qui sont devant leur télé et qui font partie de ce festival. Ça donne du travail à beaucoup de gens !

Hélène Hanon :

Oui, c’est du développement économique, touristique dans un territoire magnifique, un paysage grandiose et préservé. C'est la rencontre entre ceux qui sont curieux et qui aiment passer du bon temps dans la nature. C’est une manière atypique de redécouvrir ce territoire.

Margaux :

Je vais lâcher prise, découvrir tout ça. Tu m’emmènes découvrir une œuvre ?

Hélène Hanon :

On y va !

Margaux :

Allez on y va, c'est parti !

Musique

Margaux :

Nous y voilà !

Hélène Hanon :

Là c’est une œuvre de Marie Denis, qui a voulu prendre un élément de la nature, le cardère sauvage (le chardon), qui a une allure figée, une couleur un peu métallique. On le retrouve souvent dans la nature, c’est très commun ici. Elle a mis ces chardons sur des fers à béton, c’est en mouvement avec le vent. C’est un élément naturel avec un élément artificiel.
C’est ici l’œuvre de Marie Denis mais il y en a d'autres.

Margaux :

Il y en a encore 13 !

Hélène Hanon :

Oui, il y a 13 installations en tout, toutes différentes : il y a des œuvres sonores, des œuvres vidéo, des photos (il y en a également à la Maison Grand Site). Il y a aussi beaucoup de sculptures, des choses à appréhender et tout est implanté le long de parcours.

Margaux :

Il y a 3 circuits pédestres, c'est ça ?

Hélène Hanon :

C'est ça : de 8, de 5 et de 1 kilomètre, la marche sonore.

Margaux :

Il y a une des œuvres qui est mobile ?

Hélène Hanon :

Oui, il y a une œuvre qui se balade un peu partout : c’est un goéland géant. C’est "l’unité mobile de promotion du goéland".

Margaux :

Hélène dis-moi : je pense à mes copains devant leur télé. Pour eux c'est les vacances d'été, on a envie de s’amuser. Qui dit festival dit fiesta : on va avoir de la musique, on peut faire la fête ici ? Qu'es-ce qu'on fait cet été ?

Hélène Hanon :

Il y a des rencontres avec les artistes, des balades commentées tous les jours, du mercredi au dimanche. C’est un accompagnement qui permet de comprendre ce que l’on voit. C’est important d'avoir une médiation sérieuse.

Margaux :

Oui, c'est sérieux mais ça reste bon enfant !

Hélène Hanon :

Tout à fait.

Margaux :

Si vous êtes devant la télé et que vous avez envie de venir (attendez la fin de l'émission quand même !), il y a aussi un point d’info à ne pas rater, de toute façon vous ne pouvez pas le rater : c’est un gros point jaune en plein milieu de la nature.

Hélène Hanon :

Oui, avec un point d’exclamation et "Slack !" écrit dessus.

Margaux :

Et tu peux nous en dire un peu plus sur le point d'info ?

Hélène Hanon :

Il est à Tardinghen sur le parking de l’église, une église d’ailleurs très photographiée. On la reconnait tous parce qu'elle est partout. Il s’y trouve une œuvre qui permet d'ouvrir les portes de l'église. Beaucoup de gens peuvent entrer dans cette église qui était jusque là fermée.

On a donc installé ce point d'information, où quelqu'un se trouve en permanence pour renseigner les gens. Vous trouverez des infos sur les événements de la journée, de la semaine, les horaires des visites commentées mais aussi tous types d’informations, sur l'environnement et même sur le Grand Site.

Margaux :

C'est très pratique. Il y a aussi une maison dédiée au Grand Site, c’est ça ?

Hélène Hanon :

Oui, si tu veux je t’y emmène !

Margaux :

On va voir une nouvelle copine, je vais rencontrer qui ?

Hélène Hanon :

Séverine Bastien, qui est la responsable de la Maison du Grand Site.

Margaux :

Je sais où c'est. Je vais y aller seule et te laisser continuer ta balade. Je t'embrasse et je m’y rends tout de suite alors, à la prochaine !

Musique

Margaux :

Ah t'es là ma chérie (à Wéa). On va voir Séverine dans une maison : tu seras beaucoup mieux là-bas ! Allez c’est parti !

Musique


Margaux :

Ah Séverine, tu es là ! Salut !

Séverine Bastien, responsable de la Maison du Site des Deux Caps :

Salut Margaux, ça va ? Ça fait très plaisir de te voir, comment va Wéa ? 

Margaux :

Elle va bien ! On est venus te voir car ici nous sommes vraiment dans le Slack : autour il y a le festival et ici c'est la Maison du Grand Site.

Séverine Bastien :

La Maison du Grand Site de France, tout à fait.

Margaux :

Toi tu ne plaisantes pas, car ici il y a un label ?

Séverine Bastien :

Oui en 2001, le Département du Pas-de-Calais a obtenu le "label Grand Site de France", et nous sommes 14 en France à avoir ce label, on est l'un des 14 plus beaux secteurs de la France.

Margaux :

C'est génial ! Donc en 2011 : obtention du label, on décide de créer cette maison pour informer le public...

Séverine Bastien :

Qu'on a le label, pour tout expliquer sur ce label, sur les hommes, les paysages de ce site, car tout est très important ici : c'est ce qui fait la richesse du Grand Site des Deux Caps.

Margaux :

Dis moi, qu’est-ce qu’on va faire ici cet été ?

Séverine Bastien :

Ici, on peut faire de la randonnée, je peux vous initier également à la marche nordique. Si ta famille veut t'accompagner en vélo dans tous tes périples, ils peuvent louer ici un vélo classique ou avec assistance électrique parce qu’ici, comme c’est bien vallonné. Entre le Grand Nez et le Gris Nez, ça monte et ça descend : il y a des paysages formidables mais il faut de bonnes jambes, d’où l’intérêt de l’assistance électrique.

Margaux :

J'adore ça car je suis une jeune femme écolo : le vélo électrique est juste génial !

Séverine Bastien :

L’objectif de cette Maison est effectivement de faire découvrir ce beau territoire par les voies douces : à pied, à cheval, en vélo, à VTT, pour éviter la voiture au maximum.

Margaux :

Le Département du Pas-de-Calais emploie une vingtaine de personnes tout l’été sur l’opération Slack et chez toi ?

Séverine Bastien :

Oui, chez toi (rires).

Margaux :

Oui je me sens chez moi ici, c'est la grande panique ! (rires).

Séverine Bastien :

C'est la grande panique ! (rires).

Margaux :

On peut venir toute la journée ici ?

Séverine Bastien :

Oui, toute la journée. Pour les vélos, comme la demande est importante, il vaut mieux nous appeler avant. On nous appelle et on les prépare, on les bichonne, on les équipe avec le casque et tout va bien !

Margaux :

Je vais repartir sur les routes et visiter les Caps Gris Nez et Blanc Nez. Je t'embrasse, merci encore pour l’accueil.

Séverine Bastien :

Tu reviens quand tu veux, à bientôt !

Margaux :

D'accord je vais revenir avec toute ma famille !

Séverine Bastien :

Je compte sur toi, ciao !


Margaux :

Il est temps de vous quitter, je vous invite à découvrir le Grand Site des Deux caps, avec un développement économique et touristique exceptionnel. Je repars sur la route, n'est-ce pas Wéa ? Je vous donne rendez-vous tout l’été sur la Route 59-62, je vous embrasse, à la prochaine, bye bye !

Margaux :

Il est temps de vous quitter, je vous invite à