Vous êtes ici :

Accueil Accueil Pas-de-Calais TV Wéo présente : Margaux aux festivités du Château d'Hardelot

Le site est en cours de maintenance.

Wéo présente : Margaux aux festivités du Château d'Hardelot

publié le 19 août 2015

Vidéo (http://www.pasdecalais.fr/var/cg62/storage/video/1046206.mp4)
Audio-description en cours de réalisation.

Margaux, présentatrice de Wéo :

Bonjour à tous ! Aujourd’hui je vous emmène à Condette. Nous allons découvrir le Centre Culturel de l’Entente Cordiale du Château d’Hardelot, un équipement du Département du Pas-de-Calais et Sébastien m’attend tout de suite pour boire le thé. On y va Wéa ?!

Générique "L'été de Margaux sur la route 59-62"


Aux festivités du Château d'Hardelot

Margaux :

Alors Sébastien, tu es mon chapelier aujourd’hui ?

Sébastien Mahieuxe, directeur artistique du Château d’Hardelot :

Oui, le chapelier fou d'Alice au Pays des merveilles !

Margaux :

Car tu respectes ton thème : en juillet tu fais la fête d'Alice au Pays des merveilles ?

Sébastien Mahieuxe :

Oui : le Château d’Hardelot se transforme en pays imaginaire d'Alice au Pays des merveilles. On va rencontrer le chapelier fou justement, la reine de cœur et tous les personnages extraordinaires qui peuplent cette histoire.

Margaux :

Et en août, on a une autre histoire et on va rencontrer ?

Sébastien Mahieuxe :

Eustache Lemoine, le pire des Pirates.

Margaux :

Ce sont les deux thèmes principaux pour les enfants et les adultes.

Sébastien Mahieuxe :

Deux spectacles : "Alice" au mois de juillet et "Eustache le moine" en août.

Margaux :

Alors Sébastien, ici, tu es le directeur artistique, c'est ça ?

Sébastien Mahieuxe :

Oui, j’ai la chance de travailler dans ce lieu magnifique et de proposer au public des spectacles, des animations ludiques pour se cultiver en s’amusant.

Margaux :

Exactement ! Faisons un point sur le château : il a été créé en 1222, c’est ça ?

Sébastien Mahieuxe :

C’est le conte de Boulogne, Philippe Hurepel, qui construit un château fort, un château très imposant, pour se défendre. C’est aussi un lieu de plaisir : on y retrouvait des musiciens, des trouvères ; on y faisait des fêtes déjà à l’époque, on s’amusait beaucoup dès le Moyen-Âge. Pendant la Renaissance, c'était un lieu de vie. Henri VIII y recevait les ambassadeurs de France, et puis au 19ième siècle, on retrouvait les Anglais ici qui ont reconstruit le château tel qu’on le voit aujourd’hui, soit un manoir du style néo-Tudor. C’est Henry Guy qui est à l’origine de la reconstruction. Au début du 20ième siècle, John Withley investit le Château d’Hardelot, il construit la station balnéaire d’Hardelot-plage, des golfs, des villas, c’est une vie extraordinaire à cette époque-là ! Tu t’imagines prendre le thé avec tes amis très chics en robe de princesse ?

Margaux :

Je m’imagine très bien, j'ai beaucoup d'imagination ! Vous avez une programmation franco-anglaise ?

Sébastien Mahieuxe :

Oui, on raconte ici l’histoire des relations entre les Français et les Anglais, dans la programmation aussi, c'est pour cela qu'on évoque Alice au pays des merveilles, œuvre majeure de la littérature anglaise. Et nous programmons des concerts d’artistes anglais qui vont venir ici tout l’été, tous les samedis soirs, de la musique folk anglaise mais aussi écossaise, dans les jardins d’hiver. Ça va être superbe !

Margaux :

On peut visiter le château, participer aux animations, se cultiver, mais en s'amusant donc !

Sébastien Mahieuxe :

Tout à fait ! On s’amuse, tout l'été on visite le château, nos médiateurs vous expliquent tout sur l'histoire du Château d'Hardelot, vous content la fabuleuse histoire des Anglais et des Français, on visite des pièces historiques meublées avec des œuvres d’art, des tableaux, des objets qui racontent cette histoire particulière.

Margaux :

Que me conseilles-tu comme animation spécifique ?

Sébastien Mahieuxe :

Je te conseille l’atelier autour d’Alice au Pays des merveilles. Adeline est animatrice de cet atelier pour enfant, pour qu'ils découvrent ce personnage extraordinaire qu'est Alice.

Margaux :

Et moi j'ai envie d'en apprendre un peu plus sur Lewis Carroll !

Sébastien Mahieuxe :

Ce sera parfait également pour toi, et je pense que Wéa sera ravie aussi, car il y a des histoires de lapin dans Alice !

Margaux :

Ah oui, c'est vrai ! Alors une petite tasse de thé, plein de bonnes pensées. Sébastien, je t'embrasse, je te remercie pour ton accueil. C’est parfait pour moi, à très bientôt.

Sébastien Mahieuxe :

Wéa y va aussi je pense ?

Margaux :

Oui, Wéa va faire un petit tour avec moi. À la prochaine Sébastien, à très bientôt mon chapelier préféré !

Sébastien Mahieuxe :

À bientôt !


Musique

Adeline, animatrice (s'adressant aux enfants) :

Alors ça, qu'est-ce que c'est ? Vous connaissez peut-être ? Quand on a des petits objets ou dessins à la place des mots, comment cela s'appelle-t-il ? 
Oui, ce sont des lettres rébus. Il faut une toute petite plume pour écrire et il faut une loupe pour réussir à lire ce texte. En plus, il y a une écriture un peu difficile, donc même là, on a du mal à lire les mots, et il nous faut vraiment une loupe.

Margaux :

Coucou ! Tiens ma puce ! (à une enfant assise au sol).

Ah tu es là Adeline, ça va ?

Adeline :

Oui et toi ?

Margaux :

Très bien ! On m'a dit qu'il y avait ici un atelier ?

Adeline :

Oui, regarde ! Tous les enfants sont là !

Margaux :

Ça va les enfants ?

Les enfants :

Oui !

Margaux :

Ils sont sages, ça va !

Adeline :

Oui, ils sont très studieux, ils s’essayent aux lettres de Lewis Carroll, l'auteur d'Alice au Pays des merveilles.
On a des Lewis Carroll en herbe qui écrivent une lettre, en fait plein de types de lettres qu'a écrit Lewis Carroll : des lettres en écriture de fée (écrites en tout petit et pour lesquelles il faut une loupe pour pouvoir les lire), des lettres en labyrinthe (comme le fait ce petit garçon ici), des lettres rébus, des lettres miroir (qui nécessitent un miroir pour être lues puisque tout est inversé). Voilà ce qu’ils essayent de mettre en pratique cet après-midi.

Margaux :

Ce sont donc de jeunes apprentis à la manière de Lewis Carroll. Dis-moi, ça fait longtemps que tu travailles ici ?

Adeline :

Ça fait trois ans que je suis au Château d'Hardelot, je suis chargée des activités pédagogiques, tout au long de l’année, que ce soit pour les scolaires ou pour les enfants pendant les vacances. On élabore des ateliers, des spectacles, des visites du château, adaptés aux différents publics que l’on a en face de nous pour leur permettre de passer un bon moment et d’apprendre plein de choses sur ce lieu.

Margaux :

On apprend donc en s'amusant. Et pour les copains qui sont devant la télé et qui sont en vacances, qu’est-ce tu proposes comme atelier ?

Adeline :

En juillet, on a toute une thématique autour d’Alice au pays des merveilles : on a à la fois des ateliers comme celui-ci, on a aussi un spectacle tous les samedis et dimanches, "Le thé d’Alice", qui se déroule dans une petite tour au milieu des pierres. Une comédienne y raconte "Alice" avec des marionnettes. En août, on change complétement d’univers, on est chez les pirates d'"Eustache le moine", une sorte de Robin des bois de la forêt d’Hardelot : on y retrouve l’ensemble "Contraste", soit trois musiciens et un comédien, qui nous raconteront l’histoire de ce personnage haut en couleur qui fera rêver petits et grands et ramènera en enfance les plus grands. Autour de cette histoire je proposerai aux enfants des ateliers et une chasse au trésor.

Margaux :

Ce sont donc vraiment des jeux d'acteurs, de tyrannie, etc.

Adeline :

C'est ça, on a plein de choses : l'histoire d'Eustache en images, quelque chose pour tous les âges durant tout l'été au Château d'Hardelot.

Margaux :

On apprend donc à lire, écrire, compter en s’amusant et on s’en rend même pas compte.

Adeline :

Oui, c’est une approche ludique, on apprend plein de choses et on découvre un univers féerique et des univers différents.

Margaux :

J'adore ça ! C'est vraiment comme ça que j'aime les activités. Bon les copains, à moi de jouer maintenant. Tu m'a préparé un atelier ?

Adeline :

Je t'ai préparé une feuille orange. Tu vas te mettre avec les garçons et tu vas raconter ton été, en évoquant soit un copain, une copine, un parent, qui tu veux. Tu t'y essaies : lettres rébus, lettres miroir, je laisse libre cours à ton imagination.

Margaux :

D'accord j'y vais !

Musique

Bon les amis, je me sens très bien avec mes nouveaux amis au Château d'Hardelot. Je vais rester encore un moment avec eux pour profiter des activités.
Il est temps pour moi de vous quitter. Je vous donne rendez-vous tout l'été sur la Route 59-62 avec...

Les enfants en chœur :

Avec Margaux !

Margaux : 

Un gros bisou les amis, à la prochaine ! Bye bye !