Besoin d'aide ? Contactez-nous !

+33 (0)3 21 216 216 Formulaire de contact

L’action des TISF consiste à accompagner des familles rencontrant des difficultés éducatives et sociales qui perturbent leur vie quotidienne. Ils (elles) exercent un soutien de proximité au domicile des familles en vue de leur permettre de retrouver leur autonomie. Leurs interventions s’inscrivent dans un large éventail, depuis l’accompagnement de la famille et le soutien à la parentalité proposés par les Caisses d’Allocations Familiales jusqu’aux interventions de prévention des risques de danger pour l’enfant assurées au titre de l’ASE (Aide Sociale à l’Enfance) ou aux accompagnements des retours en famille des enfants confiés. Ces travailleurs sociaux concourent ainsi au maintien de l’enfant au domicile familial. L’intervention d’un(e) TISF est un accompagnement des parents dans des actes de la vie quotidienne et dans leurs fonctions parentales :

  • activités de la vie quotidienne : linge, repas, logement, budget, courses
  • organisation de la vie familiale : accompagnement scolaire, rythme de vie
  • soutien à la parentalité : préparation à l’accueil d’un bébé, suivi médical des enfants, socialisation des enfants (contact à l’extérieur notamment)

Bénéficiaires

L’intervention des TISF concerne les familles en difficulté dans les conditions matérielles de vie, des situations de conflit, et de relations parents-enfants de plus en plus délicates.

Autorisation et habilitation

La mesure est exercée par un(e) TISF de l’une des 14 associations d’aide au foyer habilitées par le Conseil départemental.

Objectifs

L’intervention des TISF permet d’éviter la dégradation des situations familiales. Les objectifs de l’intervention sont déterminés avec les parents et s’inscrivent dans le cadre d’un projet.

Le décideur 

Le responsable de secteur de l’ASE, par délégation du Président du Conseil départemental et sur la base d’une proposition du travailleur médico-social, détermine les modalités d’intervention du ou (de la) TISF auprès de la famille. Il désigne à cet effet l’une des 14 associations d’aide au foyer. Le (la) TISF intervient toujours à domicile dans le cadre de sa fonction, en présence de la famille et dans le cadre de la vie quotidienne.

Modalités

L’intervention des TISF est sollicitée par la famille, par le travailleur médico-social avec l’adhésion de la famille si des difficultés familiales entraînent un risque de danger ou un danger pour les enfants se traduisant par :

  • une dégradation des conditions matérielles de vie
  • des situations de conflit
  • des relations parents-enfants de plus en plus délicates

L’intervention peut avoir lieu dès l’apparition de difficultés pour permettre une réponse adaptée le plus tôt possible.
Elle peut avoir lieu dans certaines situations spécifiques :

  • un accueil provisoire ou un placement décidé par un Juge des Enfants
  • une mesure d’action éducative en milieu ouvert
  • pour accompagner la visite ou le retour d’un enfant au domicile familial en maintenant des liens familiaux
  • pour aider les parents dans la vie quotidienne afin d’améliorer l’accueil des enfants

Voie de recours

Les voies de recours sont les suivantes :

  • recours gracieux : l’usager peut s’adresser au Président du Conseil départemental et par délégation au responsable de secteur ASE
  • recours contentieux : l’usager peut saisir le Tribunal Administratif

Cadre réglementaire

Code de l’Action Sociale et des Familles