Retour vers Actualites/ARCHIVES/2014/Education

"Mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire"

Publié le 25 novembre 2014

140 000 jeunes quittent chaque année le système éducatif sans diplôme équivalent au baccalauréat ou à finalité professionnelle.
620 000 jeunes âgés de 18 à 24 ans sans diplôme du second cycle restent durablement en dehors de tout dispositif de formation.
230 000 euros : coût évalué pour la France d’un élève ayant décroché tout au long de sa vie, soit près de 30 milliards de dette contractée chaque année !

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Le Gouvernement a décidé d’agir. Vendredi 21 novembre, Manuel Valls, Premier ministre, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, et Thierry Mandon, secrétaire d’État à la Réforme de l’État ont présenté au lycée Robespierre de Lens un plan d’actions intitulé "Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire".

Parmi elles : la création d’un numéro unique (0 800 12 25 00) permettant aux jeunes en situation de décrochage et à leurs parents d’échanger avec un conseiller, l’expérimentation d’une plus grande modularité des formations, la naissance de structures de remédiation innovantes au sein des établissements, l’arrivée prochaine d’une Semaine de la persévérance scolaire avec pour slogan "Ensemble, on s’accroche !", etc.

Invité à la table ronde, le président Michel Dagbert a expliqué au Premier ministre que le Département du Pas-de-Calais,

fort de sa priorité jeunesse

contribue aussi à la lutte contre le décrochage scolaire. Le Conseil général, en partenariat avec l’Éducation nationale, soutient chaque année 1 200 projets éducatifs, participe à l’émergence des espaces numériques de travail dans les collèges, favorise la mobilité (bus gratuit pour les moins de 19 ans, aides aux permis de conduire) ou encore accompagne le passage du BAFA (brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur).

Manuel Valls a bien compris que la "Priorité jeunesse" décidée à l’échelle nationale est bien concrète dans le Pas-de-Calais.

L’éducation, c’est l’affaire de tous

a conclu Michel Dagbert. C’est donc aussi l’affaire des Départements.

Contact

0 800 12 25 00 : un numéro unique et gratuit pour conseiller élèves et parents

Articles relatifs

Liens externes

jeunesdu62.fr