Baisse d'audition, malentendant ou sourd, appelez-nous via Acceo

Besoin d'aide ? Contactez-nous !

+33 (0)3 21 216 216 Formulaire de contact
Retour vers Actualites/ARCHIVES/2014/L-institution

Bernard Cazeneuve de retour à Calais

Publié le 26 décembre 2014

Le 3 novembre dernier, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve était à Calais pour annoncer une série de mesures susceptibles d’apporter des réponses aux problèmes migratoires.
Il avait promis qu’il reviendrait très vite voir comment les décisions du Gouvernement allaient être appliquées. Il a tenu sa promesse.
Ce mercredi 24 décembre 2014, il a visité les locaux du futur centre d’accueil de jour, installé au centre Jules-Ferry, dont la gestion sera assurée par la "Vie Active". L’ouverture de la structure, élément important du nouveau dispositif, a pris un peu de retard mais les travaux d’aménagement avancent. C’est ce qu’a constaté Bernard Cazeneuve aux côtés du préfet Denis Robin et de nombreux élus, notamment le président du Département Michel Dagbert.

Si tout se passe comme prévu, les premiers repas pourraient être distribués sur place dès le 15 janvier 2015. Aux alentours du 20 mars, 20 douches et 10 sanitaires seront ouverts aux femmes et aux enfants. En avril, 60 douches et 40 sanitaires seront, à leur tour, réservés aux hommes. Quand il sera totalement opérationnel, le camp disposera d’un lieu d’hébergement pour 100 femmes et enfants, d’une infirmerie, d’une laverie, d’un vestiaire et de trois préaux. Le centre Jules-Ferry ne sera pas la seule réponse d’urgence apportée à une situation de plus en plus tendue.

Bernard Cazeneuve a également visité le nouvel hangar destiné à accueillir les migrants en cas de déclenchement du plan grand froid. Le lieu, situé dans la zone industrielle du Beau-Marais, peut pour l’heure recevoir 500 personnes. Sa capacité devrait augmenter dans les prochaines semaines. Avant de quitter Calais, Bernard Cazeneuve a tenu à saluer les forces de l’ordre et quelques commerçants du centre-ville.

On recense actuellement, d’après la préfecture et le ministre Bernard Cazeneuve, entre 2 200 et 2 300 migrants à Calais et autour de Calais.