Baisse d'audition, malentendant ou sourd, appelez-nous via Acceo

Besoin d'aide ? Contactez-nous !

+33 (0)3 21 216 216 Formulaire de contact
Retour vers Actualites/Actualite-Conseil-departemental

Soutien au personnel hospitalier : la mobilisation payante du Président du Département

Publié le 13 mai 2020

Dans un courrier du 11 mai, Jean-Claude Leroy avait interpellé Olivier Véran, Ministre de la Santé, suite à la publication du projet de décret traitant notamment de l’octroi de primes au personnel des hôpitaux de la région. Une décision louable sur le fonds mais qui a suscité l’incompréhension du Président du Département :

"Dans son "plan d’urgence économique", le gouvernement a annoncé l’octroi de primes pour les soignants engagés dans la lutte contre le Covid-19. Je salue ce geste envers ceux qui sont en première ligne depuis le début de l’épidémie pour nous soigner et nous protéger.

J’ai pris connaissance du projet de décret traitant notamment des primes pouvant être versées aux personnels exerçant dans les établissements hospitaliers. À ma très grande surprise, les deux départements du Pas-de-Calais et du Nord ne semblent pas être intégrés à "la trentaine de départements les plus touchés par l’épidémie" de Covid-19, et qu’à ce titre, la plupart des personnels exerçant dans les établissements hospitaliers de nos deux départements ne seraient pas concernés par le versement d’une prime de 1500€, mais de 500€.

Alors que la gestion de la pandémie a exigé une solidarité sanitaire entre les établissements hospitaliers des Hauts-de-France, cette distinction entre les différents territoires de la région est inconcevable. Elle générera chez les professionnels et dans les différentes équipes une incompréhension ainsi qu’un sentiment d’injustice terribles."

Une démarche payante dans la mesure où dès le lendemain, Gérald Darmanin, Ministre des Comptes Publics a déclaré que le personnel des établissements du Pas-de-Calais verrait lui aussi finalement leurs efforts dans la lutte contre le coronavirus récompensés par une prime de 1 500 €.