Baisse d'audition, malentendant ou sourd, appelez-nous via Acceo

Besoin d'aide ? Contactez-nous !

+33 (0)3 21 216 216 Formulaire de contact

L’emploi : toujours une priorité

Publié le 1 mars 2021

CIE

L’emploi est au cœur des préoccupations du Conseil départemental du Pas-de-Calais. Pour faciliter le retour à l'emploi des bénéficiaires du RSA, la collectivité finance depuis 2019 une partie du salaire en cas d’embauche d’un bénéficiaire du RSA en CDI ou CDD de plus de 6 mois. Un véritable coup de pouce pour les entreprises en période de crise.

À Lens place Jean Jaurès, Héléna Verstraet et Samuel Da Silva, forment un duo de choc à la tête du restaurant Le Pain Doré. Grâce aux services d'une Conseillère Spécialisée en Insertion par l'Emploi, le jeune chef a su trouver la perle rare pour le seconder : " Il y a un an et demi, une personne de mon équipe nous a quittés du jour au lendemain, sauf que dans la restauration il est très difficile de trouver des personnes formées, compétentes et motivées. Or, avec mes deux autres collègues, il nous manquait une personne en cuisine pour pouvoir tenir le rythme. Je me suis donc tourné vers Anabelle Debove, qui est conseillère en insertion pour le Département. C'est elle qui m'a parlé du CIE, le Contrat initiative emploi. C'est elle qui a su trouver parmi les personnes qu'elle accompagne le CV d'Héléna après que nous ayons défini mes besoins. Et ça a matché immédiatement. C'est ensuite elle qui s'est occupée du volet administratif, elle m'a demandé les papiers dont elle avait besoin pour l'accompagnement financier et s'est occupée du reste."

Engagée dans un premier temps en CDD, pour une durée de 6 mois, la jeune femme a mis à contribution son expérience dans la restauration et a tout de suite trouvé sa place dans l'équipe. Une chance inespérée pour le chef d'entreprise qui malgré l'arrivée du coronavirus a fait le choix de l'engager en CDI : "Trouver la bonne personne, et la garder, c'est très compliqué dans le monde de la restauration. Mon métier, c'est préparer des plats ou des pâtisseries, pas éplucher des montagnes de candidatures ou monter des dossiers compliqués pour des demandes d'aides. Et franchement, après une journée de travail, je n'ai pas le temps de faire tout ça. Donc bénéficier d'un accompagnement, pour le recrutement c'est génial, d'autant plus qu'il y a aussi un suivi après l'embauche, pour voir si tout se passe bien, d'il y a des choses à revoir ou améliorer, etc."

En ce qui concerne l'aide financière, le chef est tout aussi enthousiaste : "De nombreux patrons ont du mal à embaucher. On ne s'en rend pas compte, mais engager quelqu'un quand on est une petite entreprise ce n'est pas toujours évident. D'autant plus que s'il faut former la personne ou si elle n'est pas autonome très rapidement, c'est un risque difficile à prendre pour un chef d'entreprise, d'autant plus si la personne ne reste pas longtemps. Donc financer une partie du salaire, ça incite à recruter. D'autant plus en période de crise, comme maintenant, quand il est déjà difficile de maintenir un semblant d'activité."

Pour la jeune femme, qui avait mis entre parenthèses sa carrière pour s'occuper de ses enfants, l'accompagnement de la Conseillère Spécialisée en Insertion par l'Emploi a été capital : "Après un an et de mi de pause dans ma carrière, j'ai voulu reprendre un emploi. Et mine de rien ce n'est pas évident. Je songeais à une reconversion dans la mesure où travailler dans la restauration, que ce soit en salle ou en cuisine, n'est vraiment pas évident quand on doit concilier vie de famille et travail. Ce poste de commis de cuisine au Pain Doré, c'était l'occasion de continuer à exercer un métier qui me passionne tout en pouvant mener une vie de famille normale dans la mesure où le restaurant fonctionne principalement le midi et l'après-midi. Donc quand j'ai voulu reprendre le travail, j'en ai parlé à ma référente RSA qui m'a orientée vers Anabelle Debove qui a fait le lien avec l'entreprise. Les choses sont allées vraiment très vite.

Pour le patron comme pour l'employée, le CIE est une initiative qui permet à tout le monde de s'y retrouver : "d'un côté ça incite à recruter et limite les risques liés à une nouvelle embauche, et de l'autre ça permet à des gens motivés et formés, de retrouver un travail plus rapidement !"

CIE
Avec Héléna, l'essai est transformé : en plus de l'avoir engagée en CDI, Samuel a fait d'elle son bras droit. Quand il doit s'absenter, c'est elle qui tient les rênes de la boutique.

Le CIE : un contrat aidé conçu pour les entreprises du secteur marchand

Peu connu des entreprises, le Contrat initiative emploi (CIE) a été mis en place pour inciter les entreprises à recruter des personnes de bénéficiaires de minima sociaux. Dans un contexte de crise sanitaire, économique est sociale, cette initiative a pour objectif de faciliter le retour à l’emploi des bénéficiaires du RSA par le biais d’une aide à la création d’emploi. Le principe ? Pour chaque recrutement d’une personne bénéficiaire du RSA pour un CD de 6 ou plus ou en CDI (30 heures par semaine minimum au salaire brut de 1 319,50 €), l’employeur perçoit une aide de 497.01 € chaque mois pendant la durée du contrat (versement de l’aide plafonné à 12 mois).

Un recrutement facilité et sécurisé

En parallèle du versement de l’aide, le Département du Pas-de-Calais assure aussi la mise en relation entre candidats et entreprises et le suivi des personnes recrutées. En effet, nombre d’entreprises peinent à recruter des personnes formées ou correspondant au profil qu’elle recherche. Dans le cadre du CIE, les entreprises bénéficieront des services du Département pour effectuer une présélection de candidats potentiels, si besoins formés spécifiquement en fonction des spécificités du poste à pourvoir.

Et une fois recruté, chaque salarié en CIE sera accompagné par le Département pour que sa prise de poste se passe dans les meilleures conditions.

A qui s’adresser pour en bénéficier ?

Arrageois

87 place Chanteclair

62223 SAINT-NICOLAS-LEZ-ARRAS

• Mme Géraldine PRUVOST - pruvost.geraldine@pasdecalais.fr

03 21 15 56 42

Artois

8 rue Ludovic Boutleux - 62 400 BÉTHUNE

• Mme Virginie DELVART - delvart.virginie@pasdecalais.fr

03 21 68 78 56

 

Audomarois

Centre Administratif Saint-Louis

16 rue Saint-Sépulcre - BP 90 351

62500 SAINT-OMER

• Mme Céline BEZOTTE - bezotte.bally.celine@pasdecalais.fr

03 21 11 12 99

 

Boulonnais

34 rue Anne Frank - 62 280 SAINT-MARTIN-BOULOGNE

• Mme Delphine DERUY - deruy.delphine@pasdecalais.fr

03 21 10 20 98

• M. Michel GOLIOT - goliot.michel@pasdecalais.fr

03 91 18 65 23

 

Calaisis

44 rue Gaillard

BP 507 - 62106 CALAIS CEDEX

• Mme Sylvie FRAYSSINHES - frayssinhes.sylvie@pasdecalais.fr

03 21 00 06 29 

• Mme Katia VANDERLINDEN - vanderlinden.katia@pasdecalais.fr

03 21 00 01 94

Hénin/Carvin

Rue Kléber prolongée - 62790 LEFOREST

• M Dominique BONOMO - bonomo.dominique@pasdecalais.fr

03 91 83 80 09

 

Lens/Liévin

122 rue Denis Papin - 62800 LIEVIN

• Mme Anabelle DEBOVE - debove.anabelle@pasdecalais.fr

03 21 13 19 26

• Mme Cloé DUEZ - duez.cloé@pasdecalais.fr

• Mme Lucie CORDONNIER - cordonnier.lucie@pasdecalais.fr

 

 

Montreuillois

Avenue de l’Europe - 62 520 LE TOUQUET - PARIS PLAGE

slai.montreuillois@pasdecalais.fr

• Mme Malika BENKADA - benkada.malika@pasdecalais.fr

03 21 90 00 07

 

Ternois

31 rue des Procureurs

BP 10 169 - 62166 SAINT-POL-SUR-TERNOISE CEDEX

• M. Éric Demandrille - demandrille.eric@pasdecalais.fr

03 21 03 98 89