Retour vers Actualites/Actualite-Solidarite-et-sante

La dénutrition : tous concernés, comment agir ?

Semaine nationale de la dénutrition du 12 au 20 novembre 2021

Publié le 26 octobre 2021

Semaine dénutrition Logo 2021Semaine dénutrition Logo 2021

La dénutrition : qu'est-ce que c'est ?

On est dénutri quand on on ne mange pas assez par rapport à ses besoins, parfois même sans s’en rendre compte. On perd du poids, des muscles et de la force. La dénutrition concerne tous les âges : enfants, adultes et personnes âgées. Sont plus particulièrement touchées les personnes hospitalisées, celles présentant une perte d’autonomie, souffrant d’une maladie chronique, d’un cancer, d’une maladie aiguë grave ou d’un Covid long.

Les personnes en surpoids ou obèses peuvent être dénutries lorsqu’elles ont perdu du muscle.

On est dénutri si :

Chez l'adulte 

  • Perte de poids : plus de 5% en 1 mois ou 10% en 6 mois
  • Maigreur excessive : l’IMC, indice de masse corporelle, est inférieur à 18,5
  • Pour les personnes âgées de 70 ans et plus : l’IMC est inférieur à 21.

IMC = mon poids (kg) divisé par ma taille2 (m)

Chez l'enfant 

Stagnation, voire cassure des courbes de poids et/ou de taille

L'action quotidienne des professionnels des Maisons de l'autonomie

Etes-vous concerné ?

La dénutrition concerne tous les âges : enfants, adultes et personnes âgées.

  • Une personnes âgée qui n’a plus la force ou l’envie de faire les courses et la cuisine
  • Un malade traité pour un cancer, qui a perdu l’appétit ou qui a des nausées
  • Un enfant qui ne grossit ni ne grandit plus
  • Une personne qui a du mal à mâcher ou à avaler

Pourquoi est-ce grave ?

  • Affaiblissement de l’immunité avec risque d’infection
  • Affaiblissement physique : perte de force, difficulté à la marche, chutes, fractures…
  • Baisse du moral, dépression
  • Aggravation des maladies chroniques et de la dépendance

Points d'alerte

  • Un réfrigérateur vide ou des restes qui s’accumulent
  • La prise de moins de trois repas par jour et/ou une assiette non terminée
  • La perte récente de 3 kg ou plus
  • Des vêtements qui "flottent" ou des crans de ceinture resserrés

Semaine dénutrition - Assiette cantineSemaine dénutrition - Assiette cantine
©Y.Cadart/CD62

Prévenir la dénutrition

Bien s'alimenter et surveiller son poids

Bien s’alimenter au quotidien

  • Se faire plaisir avec 3 repas par jour et pourquoi pas un goûter : votre alimentation peut comprendre des aliments riches (fromage, charcuterie, gâteaux )
  • Adapter les portions à votre appétit
  • Manger des protéines tous les jours (viande, oeufs, poissons et produits laitiers, légumineuses)
  • Rehausser le goût des plat avec des épices, aromates, condiments. Varier le contenu et les couleurs dans l’assiette

Surveiller son poids régulièrement

Si vous perdez plus de 3 kg, parlez-en à votre médecin.

Activité régulière et hygiène dentaire

  • Avoir une activité régulière : marcher, jardiner, monter/descendre les escaliers, promener son chien…
  • Maintenir une bonne hygiène de la bouche et des dents au quotidien pour s’alimenter avec plaisir. Consultez votre dentiste 1 ou 2 fois par an

Si cela ne suffit pas

  • Enrichir son alimentation : enrichir les plats habituels avec du fromage râpé, des oeufs, de la matière grasse (crème, beurre ou huile)...
  • Vous pouvez consulter un.e diététicien.ne qui va vous aider à adapter votre alimentation
  • Le médecin peut vous prescrire des compléments nutritionnels oraux riches en énergie et en protéines à prendre en plus des repas

Téléchargez le dépliant :

Flyer La dénutrition : tous concernés, comment agir ?

Poids : 1,17 Mo
Format : PDF
Télécharger

Retrouvez les informations sur la dénutrition sur le site du Collectif de lutte contre la dénutrition

Pour plus d'informations, prenez contact avec la Maison de l'autonomie proche de chez vous