Baisse d'audition, malentendant ou sourd, appelez-nous via Acceo

Besoin d'aide ? Contactez-nous !

+33 (0)3 21 216 216 Formulaire de contact

Le Pilâtes et le Yoga de Corentine Simoën

Une histoire de corps sain et d’esprit sain - Par Marie Pierre Griffon.

Publié le 7 mai 2020

THELUS - "Alors bonjour à tous, j’espère que vous allez bien. Comme prévu, on va faire cette petite séance de pilâtes. Allez, c’est parti, on y va !" Corentine Simoën s’apprête comme tous les mardis 18 h à dispenser son cours sur Zoom - l'application désormais célèbre de visioconférence sur internet. Les adhérents du club de Thélus (et les autres) sont au taquet.

Comme trois cents millions d’adeptes dans notre monde confiné, les élèves de Corentine n’ignorent plus rien des spécificités de Zoom, cette plateforme numérique qui permet de bavarder, de palabrer en grand nombre sur le web. En l’occurrence, ici, ce sont plutôt les muscles qui papotent. "On va venir écarter les pieds à la largeur de vos hanches, les pieds bien parallèles entre eux…". Par altruisme, pour participer au grand élan solidaire qui a animé toute la France confinée, Corentine a ouvert ses cours gratuitement, semaine après semaine, aux non-adhérents de ses huit clubs. Désormais, comme elle est obligée de régler un abonnement à la plateforme, elle demande une participation de 5 euros par heure à ceux qui ne cotisent pas à l’année. De chez elle, l’éducatrice sportive, spécialisée en "éducation, prévention et promotion santé" observe avec sensibilité, avec particularité, chaque participant qu’il soit habitué des cours ou pas. "Là, Laurence, fais attention, tu remontes trop ton genou… Laura, redescends ta hanche !" La jeune-femme est vigilante. Si elle a donné des cours de cirque aux enfants, Corentine a surtout travaillé en Ehpad, auprès de personnes qui souffrent de la maladie de Parkinson, d’Alzheimer. Son but n’est jamais la performance, "on n’est pas là pour se faire mal !"

Corentine Simoën Pilâtes
Le travail en profondeur

À mi-chemin entre la gymnastique, la danse, le yoga, le bien-être, le pilâtes (du nom de son inventeur Joseph Pilates) est à la mode. Il réunit hommes et femmes de tous âges, de toute condition physique. Dans son jardin soigné ou (selon la météo) dans son intérieur coloré, Corentine Simoën tout sourire montre l’exemple. "On va venir engager son plancher pelvien. Gardez votre bassin neutre, engagez votre centre…". À l’autre bout du web, ses élèves l’observent et l’imitent. Voilà près de huit ans qu’elle officie notamment au Tonic Club de Thélus et les adhérents aiment sa rigueur toute bienveillante. C’est aussi une joie pour l’éducatrice de faire découvrir aux petits nouveaux du web "cette pratique, cette hygiène de vie". Elle attache une grande importance à la précision du geste. "Il s’agit de renforcer certains muscles, de renforcer l’équilibre entre eux. C’est du travail en profondeur…" Elle souhaite que les participants prennent pleinement conscience des possibilités de l’ensemble de leurs muscles, voire d'un seul en particulier, afin de mieux les commander et les développer. L’intérêt de la technique est grandissime lorsqu’il s’agit de l’appliquer aux muscles du périnée. Invisibles, il n’est pas facile de les identifier. C’est souvent à l'apparition des premiers symptômes d'incontinence urinaire ou de douleurs pelviennes que chacun prend réellement conscience de leur existence. Corentine entend aider les uns et les autres à contrôler la zone la plus intime de leur corps.

Le Yoga

Aux cours de pilâtes en ligne, Corentine Simoën a ajouté des cours de yoga. Les deux pratiques se rejoignent. Il s’agit, précise l’éducatrice, "d’avoir certes une prise de conscience de son corps mais aussi de son état d’être. Une prise de conscience de comment on se sent". Un corps sain pour un esprit sain… Quand on s’emploie à appliquer les consignes de l’éducatrice, "on ne pense pas aux tracas de la journée", explique-t-elle. Permettre de se détendre, de se ressourcer, de lutter contre le stress et la fatigue est son objectif. Au centre "L’instant présent" de Loos-en-Gohelle, avec d’autres professionnels, elle cultive ce bien-être depuis des années. Au Tonic Club de Thélus et maintenant sur le web, elle continue d’offrir le calme de l’esprit et un dialogue avec le corps. En souriant. Toujours ! C’est sa marque de fabrique. "C’est plus agréable d’avoir face à soi quelqu’un qui sourit, admet-elle. C’est le principe de la gratitude. C’est pouvoir remercier tout ce qui nous arrive de bon et prendre le meilleur de chaque situation !"

 

Chaque mardi sur Zoom à 18 h. Il faut s’inscrire au moins une heure avant (rentine@hotmail.fr). À ceux ne suivent pas les cours en salle, le cours est proposé à 5€ payable par paypal à rentine@hotmail.fr

En savoir plus sur facebook et sur Youtube .