Baisse d'audition, malentendant ou sourd, appelez-nous via Acceo

Besoin d'aide ? Contactez-nous !

+33 (0)3 21 216 216 Formulaire de contact
Retour vers Le-Conseil-departemental

Expression des groupes politiques

Groupe Socialiste, Républicain et Citoyen

Aucun enseignant ne sera de trop

La crise sanitaire a fortement impacté le quotidien des écoles et des collèges. Il était donc important de garantir la sécurité des enfants et des jeunes tout en évitant les décrochages scolaires. Les communes et le Département se sont pleinement engagés dans cette stratégie auprès des équipes éducatives.

Le Département a alloué des moyens supplémentaires aux collèges, favorisé le développement de l’Espace Numérique de Travail, mobilisé 2 500 ordinateurs portables pour les familles sans solution, appliqué la restauration gratuite… A situation exceptionnelle, réponse exceptionnelle.

Les familles se mobilisent, les enseignants font preuve d’une capacité d’adaptation hors norme, les collectivités locales trouvent des solutions quotidiennes et le gouvernement décide lui d’aller à contre-courant en annonçant, une nouvelle fois, la suppression de postes d’enseignants ! C’est tout simplement inadmissible.

Nous demandons le maintien du nombre de postes d’enseignants sans aucune suppression pour l’année scolaire 2021-2022. Aucun enseignant ne sera de trop pour éviter les décrochages et les retards scolaires.

Laurent DUPORGE

Groupe Socialiste, Républicain et Citoyen

Groupe Union Action 62

L’annonce du déconfinement est arrivée

Un parfum de liberté se profile enfin.
Dans le Pas-de-Calais, l’effervescence des beaux jours s’installe.
De nouveaux week-ends chargés impacteront nos routes aux destinations multiples.
Le Pas-de-Calais ne manque pas d’atouts et permet des tas de solutions de balades.
Les plages aux immenses étendues de sable, les côtes sauvages, paradis de la faune et de la flore, offrent un régal pour les yeux !
Sans oublier que le Pas-de-Calais dispose d’un patrimoine historique, culturel et architectural d’exception, mais également des paysages aussi vertigineux que verdoyants.
Certes, le déconfinement reste sous contrôle.
Mais les boutiques ouvrent, les terrasses des cafés et restaurants leur emboîtent le pas.
Et bientôt, tout redeviendra comme avant.
Ce mois de juin sera marqué par les élections Départementales et Régionales. Un moment important, puisqu’il dessinera notre prochain quotidien.
Voter, c’est simple, on peut même voter par procuration.
C’est aussi cela ! Notre liberté.
L’Été sera chaud !
Bonnes vacances.

Maïté MULOT-FRISCOURT
Présidente du Groupe Union Action 62

Groupe Rassemblement National

Réforme des retraites : tous perdants ?

La réforme des retraites, appelée à être votée à l’été 2020, est sur les rails : salariés, cadres intermédiaires, fonctionnaires, ouvriers, artisans ou petits commerçants peuvent d’ores et déjà s’inquiéter…

Le rapport du Haut-Commissaire à la réforme des retraites préconise le passage de 42 caisses à un régime universel à points, chaque euro cotisé donnant les mêmes droits à chacun… avec toutefois des incertitudes quant à de possibles baisses, à l’avenir, de la valeur du point. Dans ce système, il reste possible de faire valoir ses droits à la retraite à 62 ans… avec une décote de 5 % par an par-rapport à "l’âge-pivot" de 64 ans !
Mais une autre proposition est apparue : celle d’un nouvel allongement de la durée de cotisation, qui serait portée plus tôt que prévu à 43 ans. Il serait là aussi possible de partir à 62 ans, mais avec une sévère décote puisque bien peu de personnes auront commencé à travailler suffisamment tôt (à l’âge de 19 ans) pour compter le nombre de trimestres nécessaires à une retraite à taux plein. Dans les faits, la plupart d’entre nous devraient travailler au-delà de 65 ans.

Dans tous les cas, le niveau de vie des retraités baisserait en moyenne de 25 %. Tout ceci, bien sûr, au nom de l’équité et de la simplification du système…
Finalement, quelle que soit l’option choisie, les perdants sont déjà connus : les Français les plus modestes !

François Vial

Président du groupe Rassemblement National

Groupe Communiste et républicain

Les 20 et 27 juin prochains se dérouleront les élections départementales et les élections régionales. Soucieux de pas porter atteinte aux règles régissant les campagnes électorales et les scrutins, le groupe communiste et républicain n’a pas souhaité déposer de tribune.

Ludovic GUYOT

Président du groupe communiste et républicain

Groupe Démocrates

Avancer avec précaution…

La dynamique positive vers une sortie de crise poursuit son chemin… la vaccination porte ses fruits et il est désormais possible de concevoir une reprise des activités… avec des efforts en continu pour accompagner le plus grand nombre dans cette transition qui ne marque pas, hélas, la fin définitive de l’épisode pandémique… Prudence, rigueur, vigilance… toujours de mise avec le respect strict des gestes barrière familiers…

Suite à ses politiques volontaristes, le Département a permis à notre territoire de tenir bon, ce qui nous autorise à construire ensemble les enjeux fondamentaux des jours qui viennent… La fragilité de l’environnement nécessite forcément un objectif déterminé afin de maintenir la sécurité sanitaire de tous, permettant une expression raisonnée lors des élections de juin prochain, cheminement obligatoire de la vie démocratique… La légitimité des élus ne sera prononcée qu’à travers l’implication de chacun de vous, conscient du devoir républicain… et c’est ce qui déterminera la politique du Département, maillon incontournable de proximité créative…

Evelyne DROMART

Présidente du Groupe Démocrates

 


Respect du pluralisme démocratique, du droit et des personnes

Les textes sont signés de leur(s) auteur(s), placés sous leur seule responsabilité éditoriale. Les auteurs s’engagent à respecter les législations en vigueur sur la liberté d’expression, le droit au respect des personnes et le droit à l’image, contenues notamment dans les Lois du 29 juillet 1881, du 1er août 2000 modifiant la Loi du 30 septembre 1986 relative à la liberté de communication, celle du 21 juin 2004 pour la confiance en l’économie numérique, le Code Civil et le Code Pénal.

En application de l'article L3121-24-1 du Code Général des Collectivités locales, cet espace est réservé à l'expression des groupes d'élus.

Les contenus publiés ici sont sous la responsabilité des groupes politiques désignés.